• Depuis les attentats du 11 septembre 2001 et ceux de Charlie Hebdo et du Bataclan, l'islam a été planétairement mis à l'index, et les musulmans ont été tenus de justifier de leur bonne foi. En Occident, cette religion inspire parfois la suspicion voire l'incompréhension, et les débats qui l'abordent sont légion.

    Malek Chebel aborde ici avec la plus grande liberté l'ensemble des questions, même difficiles, qui ont trait à l'islam, comme le réformisme musulman, la répudiation des femmes, le voile ou la sexualité. Mais cet authentique vagabondage amoureux est aussi un livre d'histoires et un recueil de plaisirs dont les entrées sont autant d'invitations au voyage : désert, littérature, peinture, Alhambra... Lettre après lettre, il décline les mille et un raffinements qui fascinent tant.

    Anthropologue des religions et spécialiste du monde arabe, Malek Chebel a illustré et défendu à travers ses divers ouvrages, qui sont tous des références, une conception de l'islam compatible avec la modernité.

  • D'Abdeker, ou l'art de conserver sa beauté, aux maîtres d'élégance, les Zourafas, tout sur l'univers amoureux des pays musulmans. Malek Chebel, l'auteur du «Kama-sutra arabe,» offre ici un guide complet de la langue érotique, des moeurs, des techniques, de la médecine, de la jurisprudence, de l'esthétique, de la psychologie et de la mystique de cette civilisation qui n'a cessé d'être le support d'un imaginaire amoureux riche et complexe.

  • Ce dictionnaire se présente comme "un éclairage historique et contextuel de 1200 concepts contenus dans le Coran". Il constitue une aide à la lecture pour les non initiés (renvois aux sourates, mots-clés, notions, personnages, lieux géographiques...)

  • Comment construire la laïcité quand son sens n'est plus compris par tous de la même manière ? Quelle réponse apporter à la fragmentation de la société quand elle s'oppose à une laïcité intangible et immatérielle ?
    La laïcité est aujourd'hui en panne de définition alors même que le djihadisme de troisième génération fonctionne sur le clivage et la fracturation.
    Pour analyser les événements tragiques de ces dernières années, Gilles Kepel prend comme point de départ les grandes émeutes d'octobre et de novembre 2005. Il définit ce djihadisme de troisième génération au fonctionnement drastiquement différent de celui d'Al Qaïda : le fonctionnement pyramidal s'est transformé en organisation en rhizome. L'imbroglio des questions de religion et de laïcité au sein de notre République abreuve ce discours dissident. La dénonciation d'une société française fondamentalement hostile aux musulmansdevient alors un enjeu fondamentalpour diviser la société.
    Comprendre ces fractures, déterminer leurs causes et le terreau dans lequel elles naissent sont les premiers pas nécessairespour redéfinir une laïcité concrète.

empty