• La méthode d'Eline Snel est directement inspirée de la pratique de la pleine conscience élaborée par Jon Kabat- Zinn. Elle repose sur des exercices de respiration simples qui aident peu à peu à se recentrer sur l'instant présent et à prendre du recul par rapport à l'agitation et aux ruminations.
    La Grenouille fait peau neuve et propose une vraie nouvelle édition : 5 nouvelles méditations, 1 chapitre de conseils pratiques, 1 nouvelle introduction.
    Parents.

  • Entre 18 mois et 3 ans, il n'est pas possible de faire méditer un enfant. En revanche, on peut lui apprendre :
    - à ressentir ce qui se passe dans son corps.
    - à ressentir ce qui se passe dans sa tête.
    - à se détendre.
    - à mieux dormir.
    A partir de 3 ans, on peut commencer de petits exercices d'initiation (exercice du spaghetti et de l'attention à la respiration).
    Le meilleur apprentissage passe par l'imitation. Pour apprendre la sérénité et la confiance à un enfant, il suffit de lui montrer l'exemple. Autrement dit, d'être soi-même calme et confiant. Ce qui n'est pas toujours facile car le métier de parent est stressant et les conseils éducatifs souvent contradictoires. C'est pourquoi ce livre apprend aussi aux parents et aux enseignants à se connecter à leurs émotions et à s'initier à la pleine conscience.
    Le livre explique l'art d'être parent en pleine conscience et propose des exercices, des massages, des activités à faire avec les tout petits.
    L'Éveil de la petite grenouille est un livre pour apprendre l'attention, l'harmonie et la confiance à partir de 18 mois. Par l'auteur de Calme et attentif comme une grenouille.

  • Le Dr Catherine GUEGEN est pédiatre à l'Institut hospitalier franc-britannique depuis vingt-sept ans. Spécialisée dans le soutien à la parentalité, elle anime aussi des groupes de travail pour les médecins, psychologues, éducateurs et sages-femmes.



    Les dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau bouleversent notre compréhension des besoins de l'enfant. Elles démontrent qu'une relation empathique est décisive pour permettre au cerveau des enfants et des adolescents d'évoluer au mieux, en déployant pleinement ses capacités intellectuelles et affectives.


    Catherine Gueguen nous fait partager ces découvertes et propose des conseils éducatifs pour les parents et les professionnels. Un véritable plaidoyer en faveur d'une éducation bienveillante qui remet en cause nombre d'idées reçues.

  • Et si l'extrême intelligence créait une sensibilité exacerbée ? et si elle pouvait aussi fragiliser et parfois faire souffrir ?.
    être surdoué est une richesse. mais c'est aussi une différence qui peut susciter un sentiment de décalage, une impression de ne jamais être vraiment à sa place. comment savoir si on est surdoué ? comment alors mieux réussir sa vie ? comment aller au bout de ses ressources ?. ce livre permet de mieux comprendre et de réapprivoiser sa personnalité. pour se sentir mieux avec soi et avec les autres, pour se réaliser enfin

  • La marche peut devenir méditation active. Et nous qui courons sans cesse, noyés dans nos pensées, nous pourrions retrouver le sens perdu de nos déambulations en apprenant à les rendre conscientes. Depuis la plus haute Antiquité, en effet, il existe une vraie réflexion sur la marche comme exercice de ressourcement. Comme dans la méditation immobile, l'attention aux processus respiratoires et aux va-et-vient mentaux s'avère essentielle pour connaître l'état de clarté intérieure qui nous amène à ne faire plus qu'un avec la réalité. L'esprit du paysage et mon esprit se sont concentrés et, par là, transformés de sorte que le paysage est bien en moi, disait le peintre chinois Shi Tao. Fort de l'expérience des poètes errants et méditants de tous les temps et de tous lieux, ce livre nous entraîne dans une philosophie de la marche accompagnée d'une véritable psychologie de la méditation en Orient et en Occident. Marcher, méditer : une carte pour l'être.

  • L'éducation selon Dolto : ce qu'elle a vraiment dit pour aider les parents Nouv.

    Françoise Dolto défendait la cause des enfants et la cause des adolescents, mais cela n'allait pas sans défendre la cause des parents. À la relecture de ses textes les plus concrets, Elisabeth Brami et Patrick Delaroche, tous deux spécialistes de terrain, ont voulu la situer dans la lignée des grands penseurs de l'éducation et montrer combien elle insista sur le retour au bon sens, sur le respect mutuel, la confiance et l'apprentissage précoce des limites en matière d'éducation.
    Ils abordent ici les problèmes quotidiens en vue de soutenir dans leur tâche délicate les adultes trop souvent démunis. Car, contrairement aux idées reçues, on ne trouve dans les principes de Françoise Dolto ni laxisme, ni laisser-aller, ni culpabilisation des parents, mais des règles de vie fondatrices qui s'opposent au dressage à l'ancienne. Humaniser le petit d'homme - personne à part entière en devenir - c'est le nourrir au « lait du langage », écouter son désir, sa souffrance, lui signifier la loi et doser sa frustration avec autorité mais sans autoritarisme. « Médecin d'éducation », Françoise Dolto souhaitait inculquer aux parents l'art d'« éduquer avec des mots ».
    Réentendre sa voix est toujours une occasion pour chacun de repenser son rôle, de reprendre sa place respective (et respectueuse) au fil des générations. Et de le faire en confiance.

  • L'enfant optimiste : en famille et à l'école Nouv.

    Comment faire pour que votre enfant soit optimiste et le reste?? Comment nourrir son optimisme alors que sa vie à l'école et ses liens sociaux sont perturbés, alors qu'à l'adolescence ses pensées deviennent plutôt pessimistes??

    Alain Braconnier nous livre ici le fruit de trente ans d'expérience et de consultations avec les enfants et les adolescents. Il identifie clairement les liens qui existent entre optimisme, espoir et réussite scolaire. Il montre pourquoi il est si essentiel d'aider son enfant à croire en lui, à tout âge. Et il revient aux parents comme aux enseignants d'insuffler cet optimisme si nécessaire qui représente la première marche de l'éducation. L'optimisme permet de rendre l'enfant, puis l'adolescent, plus motivé, plus confiant en lui et plus heureux. C'est tout son avenir qui en dépend.

    Ce livre est une véritable méthode pour développer et enrichir l'optimisme, cette force intérieure, facteur d'équilibre et de réussite.

  • Olivier Sacks décrit dans ce livre les affections les plus bizarres, celles qui atteignent un homme dans son corps, comme dans sa personnalité la plus intime et dans l'image qu'il a de lui-même. Il nous fait ainsi pénétrer dans un royaume peuplé de créatures étranges : un marin qui ayant perdu la notion du temps, vit prisonnier d'un instant perpétuel, un homme qui se croit un chien renifle l'odeur du monde, un musicien qui prend pour un chapeau la tête de sa femme, et bien d'autres encore.
    L'auteur pose aussi les jalons d'une médecine nouvelle, plus complète, traitant le corps mais ne refusant pas de guérir aussi l'esprit, et même l'âme.

  • "Les bonheurs du quotidien sont souvent à portée de notre main. Comment apprendre à les saisir lorsque l'on vieillit ?

    Ce livre ouvre un chemin pour bien vieillir. Il vient balayer bien des idées reçues. Non, on ne perd pas le plaisir de manger en vieillissant. Oui, l'optimisme a un effet positif sur la santé. Oui, on peut commencer une activité physique après 65 ans et améliorer sa qualité de vie. Non, il n'est jamais trop tard pour faire un travail psychologique sur soi.

    Les auteurs nous invitent à poser un nouveau regard sur notre vie : accepter de recevoir des autres de bon coeur après avoir beaucoup donné à ses enfants, à sa famille, à son travail, entreprendre de nouveaux projets qui donnent du sens à la vie, avoir du plaisir à manger, être acteur de sa vie, entretenir le désir.

    Conseils pratiques, astuces nutritionnelles et gustatives, témoignages... font de ce livre un véritable guide.

    Il n'y a pas d'âge pour se réinventer, repenser sa vie, ré-enchanter son quotidien."

  • L'enfant casse - l'inceste et la pedophilie Nouv.

    La vérité sur l'inceste et la pédophilie est-elle insoutenable au point qu'il soit préférable de la nier ?
    A la fin du siècle dernier, à l'heure des premières révélations sur ces pratiques, la société hésite entre déni et banalisation, partagée entre le désir de dénoncer et celui de taire des actes qui remettent en cause ses fondements mêmes. Aujourd'hui, après la prise en considération, dans les années quatre-vingt, des ravages provoqués par l'inceste et la pédophilie, après la scandaleuse affaire Dutroux, on voit se ranimer la suspicion à l'égard des victimes.
    Catherine Bonnet, médecin, psychiatre, psychanalyste et spécialiste de la maltraitance, tente ici de comprendre ce phénomène et apporte son témoignage afin d'éviter que la chape de plomb, une fois de plus, ne retombe. Comparant le syndrome post-traumatique des enfants victimes d'abus sexuels à celui des victimes de la guerre, elle démontre par des faits précis - dessins, propos, comportements - que la majorité de ces enfants sont crédibles. Incitant à ne négliger aucun symptôme, elle évoque la manière d'aborder la question avec l'enfant, le rôle des parents, la stratégie de l'agresseur.
    Fondé sur de rigoureux rappels historiques et d'impressionnantes données cliniques, l'ouvrage de Catherine Bonnet est un cri d'alarme et de protestation face à une situation dangereuse et paradoxale : alors que les professionnels signalent leurs soupçons de violences sexuelles envers des enfants, la parole des victimes et des adultes qui tentent de les protéger est de plus en plus refusée.

  • « Le manuel classique de l'industrie des relations publiques » selon Noam Chomsky. Véritable petit guide pratique écrit en 1928 par le neveu américain de Sigmund Freud, ce livre expose cyniquement et sans détour les grands principes de la manipulation mentale de masse ou de ce que Bernays appelait la « fabrique du consentement ».
    Comment imposer une nouvelle marque de lessive ? Comment faire élire un président ? Dans la logique des « démocraties de marché », ces questions se confondent.
    Bernays assume pleinement ce constat : les choix des masses étant déterminants, ceux qui parviendront à les influencer détiendront réellement le pouvoir. La démocratie moderne implique une nouvelle forme de gouvernement, invisible : la propagande. Loin d'en faire la critique, l'auteur se propose d'en perfectionner et d'en systématiser les techniques, à partir des acquis de la psychanalyse.
    Un document édifiant où l'on apprend que la propagande politique au XXe siècle n'est pas née dans les régimes totalitaires, mais au coeur même de la démocratie libérale américaine.

  • Pour éduquer et gérer les problèmes de comportement avec calme et bienveillance. Best-seller et classique de l'éducation bienveillante, cet ouvrage permet aux parents d'apprendre à mieux gérer - avec amour mais aussi fermeté - les problèmes de comportement les plus courants chez les jeunes enfants. Conçu comme un véritable manuel, il offre de nouvelles techniques pour instaurer des relations positives avec ses enfants et des conseils pour que les adultes de la famille composent une équipe éducative aimante et à l'écoute.
    Les auteurs décrivent les comportements à "problèmes", leurs causes et proposent une approche globale : mesures préventives, solutions concrètes pour éviter la confrontation.

  • Amour et rupture : les destins du lien affectif Nouv.

    Les conférences ici rassemblées par le psychanalyste et pédopsychiatre John Bowlby, fondateur de la théorie de l'attachement, sont d'une extraordinaire actualité, tout comme celles qu'il a réunies plus tard dans Le Lien, la psychanalyse et l'art d'être parent.
    John Bowlby aborde ici des thèmes d'une importance clinique essentielle : les relations parent-enfant, les réactions face au deuil et au bouleversement des liens affectifs tant chez les enfants que chez les adultes. À partir des études de Mary Ainsworth, venues prouver la pertinence de sa perspective novatrice, il indique ce qui, dans les relations parent-enfant, constitue une base saine favorisant la confiance en soi et l'autonomie.
    Bowlby offre enfin une synthèse magistrale de la théorie de l'attachement. Il démontre son utilité dans l'aide à apporter aux enfants, aux parents et aux adultes en général confrontés à des problèmes relationnels. Il se place ainsi dans une perspective thérapeutique tout autant que pédagogique et préventive.

  • - « Lors de ma première naissance, je n'étais pas là. Mon corps est venu au monde le 26 juillet 1937, à Bordeaux. On me l'a dit. Je suis bien obligé d'y croire, puisque je n'en ai aucun souvenir.
    - Ma seconde naissance, elle, est en pleine mémoire. Une nuit, j'ai été arrêté par des hommes armés qui entouraient mon lit. Ils venaient me chercher pour me mettre à mort. Mon histoire est née, cette nuit-là », B. C.
    - C'est cette histoire bouleversante que nous raconte Boris Cyrulnik, pour la première fois en détail, dans ce livre où l'émotion du survivant se conjugue au talent de l'écrivain ; où le récit tragique se mêle à la construction de la mémoire ; où l'évocation intime d'une enfance fracassée par la guerre exalte la volonté de surmonter le malheur et de répondre à l'appel de la vie.

  • Comment aider l'enfant surdoué à s'épanouir et à mettre à profit ses immenses capacités ? Être surdoué, c'est une richesse, mais c'est aussi une différence que les parents et les enseignants connaissent mal.

  • Proches, mais pas trop

    Eline Snel

    • Arenes
    • 13 Mars 2019

    Trouver la bonne distance pour une relation parent-ado apaisée.

    Les adolescents sont fragiles, imprévisibles et parfois difficiles. Ils aspirent à l'autonomie, sans vraiment le vouloir. Parfois, les relations deviennent conflictuelles, la communication aussi.
    Devant la demande des parents et des enseignants, Eline Snel a adapté son programme de parentalité et de méditation de pleine conscience aux adolescents. Ce livre est le fruit de quatre années de travail et de pratique sur le terrain.
    Lorsqu'on cesse de réagir immédiatement et qu'on apprend à répondre aux turbulences dans lesquelles l'adolescent est pris, on obtient des résultats étonnants. C'est à cela que s'attelle le travail de la pleine conscience : avec une attention bienveillante, ouverte, sans jugement, on adopte une posture de recul qui désamorce les conflits. Les piliers de ce travail sont le courage, la confiance et la compassion.

  • Attention, relations toxiques... La plupart du temps nous ne voyons rien venir. L'histoire a même très bien commencé. Et bientôt tous les signes sont là : nous culpabilisons, nous nous dévalorisons, nous ne parvenons plus à être nous-mêmes, nous aimerions confusément nous éloigner de lui ou d'elle mais n'en trouvons pas le courage... Nous avons affaire à un pervers narcissique. Qui est-il ? Comment fonctionne-t-il ? Comment lui échapper ? L'auteur s'attache à décrire la personnalité perverse narcissique à travers son fonctionnement au quotidien : le refus de la réalité, le détournement de la parole, la culpabilisation de l'autre, l'impossibilité de se séparer.
    Il s'interroge sur les origines de la perversion remontant à l'enfance et donne aux victimes de pervers des pistes pour contrecarrer les tentatives de manipulation ou d'emprise.

  • Nous avons tous peur de quelque chose : de déranger, d'échouer, de décevoir, d'entrer en conflit. Et, plus spécifiquement, de rougir, de conduire, de téléphoner... Ces multiples peurs du quotidien qui nous empêchent de vivre relèvent de quatre catégories qui concernent tout le monde :
    La peur de grandir, ou la difficulté à assumer un réel statut d'adulte autonome.
    La peur de s'affirmer, c'est-à-dire de se définir, de définir son rôle et sa place.
    La peur d'agir qui se traduit par la difficulté à se projeter et à construire un sens à sa vie.
    La peur de se séparer : ou la difficulté à faire confiance aux relations affectives.
    Dans ce livre très éclairant, Eudes Séméria nous aide à identifier et à comprendre ces peurs qui nous emprisonnent. Et il nous offre des outils pour nous libérer et vivre pleinement.

  • Elle est là, tapie en nous. Nous la taisons, l'étouffons, l'exécrons. La « bête en nous » ramène à l'instinct, l'incontrôlable, l'immoral. S'éloigner d'elle nous rassure sur notre place dans l'univers.

    Comment en sommes-nous arrivés à penser notre animalité par opposition à notre humanité ? Ce raisonnement a-t-il une réalité scientifique ? L'Homme est-il si différent des animaux ? A-t-il une intelligence à part ? Est-il seul à aimer, pleurer, rire ? À posséder une morale ou à faire la guerre ?

    À travers les découvertes fascinantes réalisées par des éthologues, des anthropologues et des archéologues, ce livre décrypte nos comportements à la lumière de leurs racines animales et déconstruit les idées reçues.

    De quoi changer en profondeur notre regard sur « le royaume des bêtes » dont nous faisons partie...

  • La fabrique des surdoués : dangers et impostures du marché de l'intelligence Nouv.

    Les « surdoués » n'ont jamais été testés et diagnostiqués aussi nombreux. Toute une littérature de « psychologie spéciale zèbres » explique à ces humains, prétendument différents des autres depuis leur naissance, pourquoi ils sont incompris et malheureux. Leur « haut-QI » expliquerait tout, depuis l'échec scolaire jusqu'à la phobie sociale.
    L'univers des tests de QI et l'engouement autour des « surdoués » pourraient faire simplement sourire s'ils ne possédaient des travers et conséquences dangereuses. Car derrière l'imposture de la psychométrie et de sa prétention à quantifier scientifiquement l'intelligence, derrière les conseils élitistes, conservateurs et sexistes de la « psychologie-surdoués », apparaît un autre paysage. Une face cachée où dominent les errances de nombreux adultes et les souffrances de très nombreux enfants ainsi affublés d'un diagnostic-étiquette qui provoque surtout, entre eux et les autres (y compris dans leur famille), malentendus, exigences démesurées et exclusions.
    Un livre nécessaire sur ce phénomène de société et qui envisage d'autres chemins pour comprendre et prendre soin des intelligences et sensibilités atypiques.

  • " je suis né le 31 janvier 1979.
    Un mercredi. je le sais parce que dans mon esprit, le 31 janvier 1979 est bleu " daniel tammet est un autiste savant aux capacités hors du commun, un génie des nombres. il a ainsi mémorisé les 22514 premières décimales de pi, parle sept langues et a appris l'islandais en quatre jours. pour lui, les nombres sont des formes et des couleurs. dans ce témoignage plein d'espoir, il explique comment il a mis toute son énergie pour sortir de ces ténèbres qui l'ont longtemps coupé du monde et comment il a réussi à se socialiser.
    Un voyage en couleur qui entrouvre la prison de l'autisme.

  • La psychose, la drogue, la criminalité sont-elles les répercussions codées des expériences des premières années de la vie ?
    Alice Miller dénonce les méfaits de l'éducation traditionnelle, qui a pour but de briser la volonté de l'enfant pour en faire un être docile et obéissant. Elle montre comment les enfants battus battront à leur tour, les menacés menaceront, les humiliés humilieront. Car à l'origine de la pire violence, celle que l'on s'inflige à soi-même ou celle que l'on fait subir à autrui, on trouve presque toujours le meurtre de l'âme enfantine.
    Cette « pédagogie noire », selon l'expression de l'auteur, est illustrée par des textes des xviiie et xixe siècles, stupéfiants ou tragiques, reflétant les méthodes selon lesquelles ont été élevés nos parents et nos grands-parents, et par trois portraits d'enfances massacrées : celle de Christine F., droguée, prostituée, celle d'un jeune infanticide allemand et enfin celle d'Adolf Hitler, que l'on découvrira ici sous un jour tout à fait inattendu.

  • L'intelligence Nouv.

empty