Littérature traduite

  • Depuis bientôt cinq ans, Layela Delamores est la Gardienne de Mirial et, sous son règne, la planète a repris vie - la flore s'épanouit comme pendant ses plus beaux jours, les travaux de reconstruction vont bon train et, comble de bonheur, Layela a accouché d'une fille, Ardice, qui est destinée à devenir Gardienne à son tour.
    Or, contre toute attente, la naissance de la petite Ardice a provoqué de graves perturbations dans l'éther et de plus en plus de Mirialains blâment la trop grande libéralité de Layela relativement aux traditions pour ce subit changement. Quand un groupe de rebelles propose de la destituer et de s'en prendre à son enfant pour calmer l'éther, Layela quitte en catastrophe la planète, laissant celle-ci aux mains des opposants.
    Contrairement à ce que pensent les insurgés, le départ précipité de la Gardienne n'est pas une fuite. De fait, Layela veut rejoindre Gobran Kipso, ancien commandant de la Victoire et seul humain qui puisse expliquer pourquoi l'étoile de Mirial s'est déréglée. Mais ce que son vieil ami lui révèle est consternant : seuls les Semeurs, une race mythique, seraient en mesure de rétablir la situation... mais personne n'a jamais su les trouver.

    La trilogie de Mirial est un space opera magistral et ambitieux. Mirial est une étoile mythique dégageant une force mystérieuse, l'éther, fournissant autant la vie que certains pouvoirs aux différents peuples sous son influence, les éthériques. Les humains n'en sont pas, mais c'est toutefois l'une des leurs, appelée la Gardienne, titre traditionnellement passé de mère en fille, qui doit en assurer la protection et la pérennité. Toutefois, la vacance du poste a de graves conséquences sur son système planétaire : détérioration rapide de la flore, extinction de la faune, affaiblissement des races éthériques. Sur une quinzaine d'années, on suit la destinée de Layela, une jeune femme qui, bien malgré elle, est appelée à servir comme Gardienne. Après la prise du pouvoir et la réjuvénation de la planète, elle devra faire face à une insurrection, sera forcée d'exiler sa fille naissante pour la soustraire à son destin cruel et, finalement, l'étoile menaçant de s'éteindre, elle devra préparer les siens à un exil massif vers une nouvelle Première Étoile.

    Sur commande
  • Sang de Mirial (Le)

    Marie Bilodeau

    • Alire
    • 15 Septembre 2016

    Layela et Yoma Delamores - des jumelles - ont passé la majeure partie de leur vie dans la rue, survivant grâce à de multiples petits larcins. Maintenant dans la vingtaine, Layela a convaincu sa soeur de se ranger : avec l'argent amassé, il est temps d'ouvrir un commerce. Mais quelques jours après l'inauguration de leur boutique de fleuristes, Yoma disparaît, juste avant que Layela ne revoie Josmère, la meilleure amie de Yoma dont elles avaient perdu la trace depuis plus d'un an. Cette réapparition subite de l'humanoïde - Josmère est une Berganda, une race mi-humaine, mi-végétale aux pouvoirs plus ou moins magiques - est-elle le fruit du hasard ? Layela en doute fortement.
    Quand Ardin et Avienne Malavant, du vaisseau cargo Destinée, se voient proposer par un personnage mystérieux une affaire aussi lucrative qu'inhabituelle - amener une personne non consentante sur la mythique planète Mirial -, ils acceptent aussitôt tant leur situation financière est difficile. Mais plus ils approchent de leur but, plus ils commencent à comprendre pourquoi on tient tant à protéger - ou à éliminer - les jumelles Delamores.

    Sur commande
  • La nouvelle Première Étoile est prête à être activée et, en bonne Gardienne, Layela a accepté de guider les siens à bord d'immenses vaisseaux conçus pour cette extraordinaire migration. Elle a cependant averti les Semeurs : elle cédera son poste dès l'arrivée afin de partir à la recherche d'Ardice, sa fille exilée.
    Mais la flotte des Mirialains est repoussée par une énigmatique force à l'approche de sa destination. Selon les Semeurs, cette puissance émane de la nouvelle Première Étoile qui, contre toute attente, manifeste ainsi son rejet des colons. Empruntant de nouveau les tunnels tachyoniques pour revenir à Mirial, tous se posent la question : combien de temps l'étoile moribonde pourra-t-elle garder vivantes les créatures éthériques ?
    Selon Layela, il ne reste plus qu'un espoir pour résoudre la crise : le Prime d'une race très ancienne, les Ralis, affirme que la clef de l'énigme réside dans les inscriptions gravées à même le mur du temple sacré qu'ils transportent en pièces détachées dans les soutes de La Dame Mirial. Mais peut-on faire confiance au représentant d'une race dont on ne sait absolument rien ?
    La trilogie de Mirial est un space opera magistral et ambitieux. Mirial est une étoile mythique dégageant une force mystérieuse, l'éther, fournissant autant la vie que certains pouvoirs aux différents peuples sous son influence, les éthériques. Les humains n'en sont pas, mais c'est toutefois l'une des leurs, appelée la Gardienne, titre traditionnellement passé de mère en fille, qui doit en assurer la protection et la pérennité. Toutefois, la vacance du poste a de graves conséquences sur son système planétaire : détérioration rapide de la flore, extinction de la faune, affaiblissement des races éthériques. Sur une quinzaine d'années, on suit la destinée de Layela, une jeune femme qui, bien malgré elle, est appelée à servir comme Gardienne. Après la prise du pouvoir et la réjuvénation de la planète, elle devra faire face à une insurrection, sera forcée d'exiler sa fille naissante pour la soustraire à son destin cruel et, finalement, l'étoile menaçant de s'éteindre, elle devra préparer les siens à un exil massif vers une nouvelle Première Étoile.

    Sur commande
  • Dépressive à la suite de l'effondrement brutal de son couple, carol robins quitte philadelphie pour paris et aboutit une semaine plus tard à bordeaux.
    C'est là que sa route croise par hasard celle d'andré, un vampire obnubilé par le corps de la jeune femme. pour sauver sa peau, carol propose un marché à andré. elle sera son esclave pendant deux semaines, en échange de quoi il ne boira pas son sang et lui laissera la vie sauve. séquestrée dans un manoir où andré cohabite avec d'autres créatures de la nuit - sa " famille " ! -, carol voit sa vie devenir rapidement un cauchemar, car son " maître " est instable et violent.
    Finalement libérée des griffes de son agresseur, carol se mettra pourtant aussitôt à sa recherche, car elle a maintenant une nouvelle raison de vivre - retrouver cet enfant dont andré a tenté d'effacer en elle jusqu'au souvenir !

    Sur commande
empty