Editions De L'atelier

  • De tous les moments de la vie de Jésus rapportés par les Évangiles, sa Passion est, croit-on, le plus connu.
    Les tableaux, récits et films les plus divers foisonnent, au point que tout paraît limpide dans cet épisode : accusé, jugé, mort sur la croix, mis au tombeau, Jésus serait apparu à ses disciples qui auraient proclamé sa résurrection. Que disent au juste les récits évangéliques de tout cela ?
    S'interrogeant sur les raisons de l'affirmation de saint Paul en échec dans sa mission à Antioche, "le fils de Dieu m'a aimé et s'est livré pour moi", Albert Rouet effectue une passionnante enquête à partir des récits évangéliques en laissant résonner de multiples questions : Jésus était-il menacé de mort dès le début de sa vie publique ? Quels sont les différents groupes qui voulaient l'assassiner et quels étaient leurs mobiles ? Le péché dont Jésus libèrerait l'humanité est-il de nature morale ou d'un autre ordre ? La foule qui l'acclame lors de son arrivée à Jérusalem est-elle la même que celle qui, quelques jours plus tard réclame sa mort ? Pourquoi est-il crucifié et pas lapidé ? Quel est la nature des événements relatés dans les Evangiles à propos de la résurrection de Jésus ?
    Dans cette fresque extraordinaire de précision et appuyée sur les sources évangéliques, l'événement de la Passion de Jésus prend une ampleur humaine et spirituelle inattendue.

  • Après plusieurs décennies de retrait de la vie politique, certains courants catholiques remobilisés dans les rangs de la « Manif pour tous » ont trouvé une capacité nouvelle à façonner le débat public et les imaginaires collectifs. Face aux évolutions rapides de la société française et aux incertitudes qu'elles génèrent, les chrétiens n'auraient-ils d'autres cartes à jouer que celle d'un conservatisme érigeant le catholicisme comme une contre-culture confinée dans une vision sécurisante et ordonnée de la vie en commun ? Jeunes et chrétiens, les auteurs de ce livre refusent cette vision étriquée.

    Au contraire, ils proposent un christianisme imprégné du souci évangélique de compréhension du monde. Interpellés par la complexité des expériences qui travaillent leurs contemporains et attentifs à la vitalité de leurs interrogations, ils contestent une posture moralisatrice et intransigeante qui condamne sans concession la modernité. Bien loin de bénir l'ordre des choses, les Évangiles interpellent, façonnent, déplacent ceux qui les lisent : s'en réclamer ne peut consister à en geler l'élan dans un corpus de valeurs achevé.
    À l'opposé de cette conception surannée, ce livre propose aux chrétiens d'investir vigoureusement les enjeux fondamentaux qui manquent radicalement de visibilité dans l'espace politique, alors même qu'ils constituent l'origine profonde de nos maux : le délitement des liens sociaux accéléré par la montée des inégalités économiques d'une part, la dégradation continue des écosystèmes d'autre part. Affronter ces défis requiert de défendre une nouvelle hiérarchie des priorités, de sorte que les énergies collectives soient orientées vers la construction d'un projet commun ambitieux et désirable : celui qui permettra le libre développement de chacun sur une Terre habitable pour tous.

  • De très nombreuses familles se trouvent démunies lors de la préparation des funérailles d'un proche. Ce guide propose à un public sans références religieuses des repères pour donner un contenu et un sens aux obsèques d'un proche.
    S'appuyant sur leur expérience théorique et de terrain dans le domaine, les auteurs ont réuni de nombreux matériaux pour aider le lecteur à comprendre la nécessité d'un rite des funérailles et à donner un contenu à la cérémonie.
    Ils expliquent notamment comment construire une cérémonie d'hommage, en exposent les différents temps et leur déploiement, proposent des textes d'hommage à un défunt, suggèrent des gestes ou des symboliques à accomplir.
    Un livre-guide destiné à un grand public.

  • Simples, proches de la vie, les textes et les prières de Michel Quoist expriment sans mièvrerie, les préoccupations, les souffrances et les aspirations humaines. Michel Quoist avait à coeur de rappeler l'amour infini de Dieu pour l'humanité, la force de l'Évangile comme Bonne Nouvelle, la nécessaire implication des hommes pour la construction d'un monde plus fraternel.
    Dans une période de forte instabilité sociale et personnelle, de nombreux lecteurs seront heureux de découvrir ou de redécouvrir à travers la thématique de la confiance, une spiritualité vivifiante où l'expérience humaine a toute sa place.
    « Comme la symphonie a besoin de chaque note Comme le livre a besoin de chaque mot Comme la maison a besoin de chaque pierre Comme l'océan a besoin de chaque goutte d'eau Comme la moisson a besoin de chaque grain de blé l'humanité tout entière a besoin de toi là ou tu es, unique et donc irremplaçable. »

  • Une nouvelle édition du parcours catéchuménal (document jeune) Appelés à renaître. Cet ouvrage est complémentaire de Appelés à renaître. Guide de l'accompagnateur. Depuis sa première édition en 1994, Appelés à renaître est devenu une référence pour préparer les jeunes au Baptême.
    De jeunes collégiens et lycéens sont de plus en plus nombreux à demander le Baptême. Quelle route faut-il prendre pour mieux connaître le Christ et vivre en fils de Dieu ? Comment découvrir que le Baptême est une nouvelle naissance ? Leur démarche déroute souvent les adultes responsables en Ecole catholique, dans les Aumôneries de l'Enseignement public ou dans les Mouvements : que proposer aux jeunes ? Quel type de cheminement vers le Baptême ? Avec quelle pédagogie et quel contenu ?
    Ce parcours, intitulé Appelés à renaître, constitué d'un ensemble de trente-quatre fiches, propose une catéchèse en va-et-vient entre la vie du jeune et la foi de l'Eglise. Les fiches fournissent la trame de la rencontre entre le jeune et son accompagnateur. Celui-ci les remettra au jeune au fur et à mesure de son cheminement. Elles lui serviront de base pour réaliser son carnet de route vers le Baptême et l'Eucharistie. Grâce à ce guide, le jeune désireux d'être baptisé prendra le temps d'approfondir sa demande et de mûrir son choix d'entrer dans la communauté des baptisés.

  • Le diable...pur produit de l'imagination d'esprits troublés ou créature symbolique agissante ? A l'heure de la post-modernité, le diable continue de fasciner, d'inquiéter ou de séduire : jamais la demande d'exorcismes n'a été aussi forte ni les pratiques sataniques aussi dévelopées.
    Les chrétiens peuvent-ils ignorer ce phénomène ? Comme le rappelle l'auteur, Satan reste le grand absent du discours chrétien officiel. Sa place a toujours été soigneusement circonscrite par les théologiens. Après avoir recueilli l'enseignement des Ecritures sur le sujet, l'ouvrage parcourt ensuite vingt siècles d'histoire du christianisme : la figure du diable y prend toujours plus d'importance...mais sous des formes toujours plus marginales ou dissidentes.
    Dense mais toujours limpide et sobre, ce livre s'achève sur une méditation théologique sur l'amour et le pouvoir du mal.

  • Souvent les mots manquent pour s'exprimer lors des étapes et des moments clés de la vie : naissance, mariage, maladie, mort. Et pourtant rien de plus vital que la parole dans ces moments de joie et de tristesse. Ce recueil de textes non bibliques sur la naissance peut être lu et médité à toutes les étapes de la vie qui sont naissances et renaissances. Il sera utile pour des rencontres de parents qui préparent un baptême de bébé, d'enfant en âge de scolarité ou encore une profession de foi. Aux parrains et marraines à qui l'on demande d'intervenir, à ceux qui accompagnent un adulte dans sa marche vers le baptême, il donnera des mots. Sans remplacer le rôle incomparable des textes bibliques, ce florilège appelle le lecteur à s'étonner des chemins de renaissance où marche Celui qui est Noël, Nouveauté, Dieu avec nous.

  • Le diacre s'est largement intégré dans la vie des paroisses. Il marie, baptise, préside des funérailles, s'occupe des malades et des personnes isolées. Et pourtant le diaconat souffre encore et toujours d'une identité floue. « Mini-curé », « super-laïc », les expressions ne manquent pas pour désigner une fonction qui se cherche encore....
    Le diaconat est le sacrement du service pour que l'Église devienne toujours davantage un peuple de serviteurs. Il se décline sur trois registres : la charité, la Parole et la liturgie.Il y a encore quelques années, on s'étonnait de cette fonction longtemps délaissée par l'Église, et largement revalorisée par Vatican II. À un homme marié et père de famille on préférait un prêtre pour marier, baptiser. Aujourd'hui, même s'il devient de moins en moins fréquent d'entendre dire « c'est mieux avec un prêtre », l'image du diacre demeure encore mal perçue par certains chrétiens.
    Que servent les diacres ? Qu'est-ce que l'Église en Mission ouvrière attend d'eux ? Quel est le sens de leur présence dans des lieux significatifs que sont les quartiers populaires, les prisons... ? Quel est le sens de leur ministère au service de la Parole ?


  • pour un grand nombre de nos contemporains, prendre une décision demeure aujourd'hui un acte difficile, voire douloureux : embarras devant la multitude des options possibles ; peur de l'erreur ; du regard de l'autre ; méconnaissance de nos désirs les plus profonds ; difficulté à se fixer des critères de choix cohérents.
    nous nous trouvons bien souvent impuissants à décider, nous laissant alors porter par le hasard ou les événements. dans son ouvrage, marie-luce brun, en collaboration avec christophe henning, nous indique des pistes de réflexion simples pour affronter ces moments charnières de la vie : prendre en compte nos aspirations ; faire de petits pas ; se donner du temps ; exercer notre liberté. autant de chemins qui laissent à la décision la possibilité de germer au creux de l'existence.
    le propos de l'auteur s'appuie sur son expérience dans les domaines de la formation et de l'accompagnement personnel. il vise à donner confiance au lecteur et à lui permettre de choisir sa vie, de la fonder par des décisions d'homme et de femme libres.

  • La mort d'un proche est souvent l'occasion d'une rencontre avec l'Eglise et ses représentants.
    Pour un nombre croissant de nos contemporains cet événement devient même un des seuls contacts qu'ils continuent d'entretenir avec l'Eglise. Quelle est leur perception de l'Eglise dans ces circonstances? L'importance de l'enjeu est renforcée par la médicalisation et la désocialisation de la mort qui privent les personnes de rites sociaux, de paroles et d'habitudes pour vivre ce moment du grand pas-sage.
    Comment l'Eglise prend-elle en compte ces transformations? Comment les familles accueillent-elles les propositions qui leur sont faites? S'appuyant sur différentes recherches, dont la plupart sont inédites et très récentes (2008), cet ouvrage, issu d'une session de formation, dresse tout d'abord un état des lieux chiffré et qualitatif des pratiques funéraires et de leurs évolutions. Dans un deuxième temps, il propose un éclairage psychologique, une réflexion sur l'identité et la mission de l'Eglise, ainsi qu'un questionnement sur les enjeux éthiques de la célébration des funérailles.
    Ce livre trace enfin des pistes pour que l'Eglise concilie son message d'humanisation et d'annonce de l'Evangile avec les évolutions de notre société sur l'approche de la mort et la manière de la vivre.

  • Qu'est-ce qu'une basilique ? une cathédrale ? une abbatiale ? comment distinguer les styles roman, gothique, baroque ? où se trouve le baptistère ? pourquoi y a-t-il deux clochers ? qu'est-ce qu'un transept ? un narthex ? un déambulatoire ? les questions ne manquent pas quand on visite une église.
    Ce guide propose de découvrir cet édifice religieux grâce à 340 mots-clefs définis tout au long de l'ouvrage et répertoriés dans un index. douze chapitres expliquent les étapes de sa construction, son aménagement et l'usage qui est fait de son espace. soixante dessins permettent de visualiser les plans, les techniques de construction, les façades, la forme des bâtiments, les détails, les vêtements liturgiques.
    Avec cet ouvrage, la visite d'une église prend un autre sens.

  • Quelle présence de l'Évangile assurer lorsque l'Église se trouve dans un contexte de minorité ?
    Dans un premier ouvrage, Christoph Theobald proposait à ses lecteurs d'examiner ce qui rendait possible l'existence de communautés chrétiennes en Algérie, à partir de l'évangile de Jean et du texte de l'Apocalypse. Il démontrait ainsi comment la lecture de l'Évangile, en lien avec une réalité donnée, pouvait être source d'audaces nouvelles. Dans ce second volume, c'est à partir de l'expérience creusoise qu'il rend compte d'une manière de faire, adaptée cette fois à la situation française et plus largement occidentale. Il invite le lecteur à engager sa réflexion à partir des Actes des Apôtres et de l'évangile de Luc.
    La Creuse... Un département rural largement déchristianisé, qui a suscité dès 1945 de nombreuses initiatives missionnaires : restructuration des paroisses, multiples collaborations entre des prêtres, des religieux de diverses congrégations et des laïcs. Enfin, depuis 2004, un groupe de responsables pastoraux s'est constitué pour accompagner ce qui surgit de cet étonnant « laboratoire » de vie sociale et ecclésiale.
    Le livre de Christoph Theobald se fait l'écho de cette recherche pastorale assidue et passionnante. S'appuyant sur la situation socio-historique de la Creuse, il montre qu'une lecture engagée des Actes des Apôtres et de l'évangile de Luc peut susciter l'émergence de dynamismes nouveaux et de nouvelles figures d'Église.
    Le lecteur est invité à suivre le texte pas à pas et à faire référence à son propre contexte de lecture. Car tel est bien l'objectif de l'ouvrage : découvrir, surtout en monde rural, les ressources insoupçonnées d'un accueil de l'Évangile, imaginer avec l'oeuvre de Luc, un avenir à l'Église, et rester attentif aux signes de notre temps... en Creuse ou ailleurs.

  • Un parcours pédagogique d'initiation à la pensée sociale de l'Eglise La pensée sociale de l'Eglise est mal connue, y compris de beaucoup de catholiques. Elle bénéficie d'un regain d'intérêt, notamment parce que les questions de justice sociale surgissent avec une acuité nouvelle dans un contexte de crise. Il existe une littérature abondante et l'ensemble des textes du magistère romain se trouve en ligne. Mais il existe peu de propositions pédagogiques permettant à une paroisse, un mouvement ou un petit groupe de chrétiens de s'initier à la pensée sociale de l'Eglise.
    Le parcours proposé vise un large public, non-initié à la pensée sociale. Il est thématique et modulaire, chaque groupe peut l'adapter à ses besoins de formation. Mais il a clairement une visée collective, la pensée sociale de l'Eglise demande à être réfléchie et mise en oeuvre avec d'autres. Sept thèmes sont abordés : les principes de cette pensée sociale, la politique, la propriété, le travail, la famille, les modes de vie et les migrations.
    Un DVD est offert avec le livre afin de faciliter l'organisation des formations. Le parcours propose de traiter chaque thème en trois temps : une discussion à partir de l'expérience des participants ou de brefs témoignages vidéos; un enseignement construit qui se trouve aussi sous forme d'interview en vidéo (le texte écrit comporte plus de précisions que la vidéo) ; quelques pistes pour une discussion et une action commune à la lumière des éléments apportés par la pensée sociale.
    Après Diaconia qui a rassemblé plus de 12000 personnes à Lourdes en mai 2013, ce livre accessible et lisible vise à travers une démarche inédite à faire en sorte que le grand public catholique s'empare de l'enseignement social de son Eglise pour le faire sien en parole et en acte.

  • Citoyens de confessions juive, chrétienne, musulmane. de conviction athées, agnostiques. agissons ensemble pour vivre ensemble.
    Dans une société de la diversité ethnique, religieuse, culturelle, le vivre ensemble est devenu un enjeu central. Comment éviter l'incantation, le refus ou l'exacerbation des différences débouchant sur l'indifférence, le repli communautaire ou la relégation des croyances et convictions dans la seule sphère privée ? Faut-il raviver la cohabitation des religions, tenter de vivre une coexistence pacifique, neutraliser l'espace public, promouvoir le multiculturalisme, fixer des quotas ethniques ?
    Pour sortir de ces solutions réductrices qui gomment la singularité des individus, Samuel Grzybowski propose à chaque jeune de s'appuyer sur ses convictions, religieuses ou non, pour travailler ensemble à la construction de la cité. En passant du vivre ensemble au faire ensemble, du dialogue des religions à celle des convictions incluant l'athéisme et l'agnosticisme, Le manifeste de la coexistence active invite chacun à un engagement concret qui a du sens et qui rassemble.

  • Rééditon du parcours La foi, invitation à la vie destiné aux catéchumènes en chemin vers le baptême, la première communion et la confirmation. Conçu pour être travaillé avec un accompagnateur, il permet d'entrer dans le mystère de la foi à partir de l'expérience de vie des

  • L'arrivée de votre enfant est un événement qui bouscule la vie de votre couple : il réjouit, désinstalle les habitudes, provoque une foule de questions...
    Choisir de baptiser ce tout petit qui occupe déjà une grande place est une décision importante. Cet album vous offre le temps de préparer cette fête. Au fil des pages, avec d'autres parents et grâce à une présentation ludique, vous pourrez redécouvrir la richesse de votre relation avec votre enfant. Vous vivrez pleinement son accueil dans la communauté des chrétiens. Vous pourrez ainsi personnaliser cet album.
    Il gardera trace de ce jour de fête et sera le signe précieux que votre enfant est unique aux yeux de Dieu.

    Sur commande
  • Pour bon nombre de chrétiens, le concile Vatican II (1962-1965) a représenté un souffle extraordinaire, invitant à l'audace et à l'espérance : importance de l'Écriture, de sa lecture et de sa méditation, collaboration entre prêtres et laïcs, restauration du diaconat permanent, oecuménisme et dialogue interreligieux, ouverture au monde...
    Que s'est-il passé alors ? Cinquante ans après, qu'en reste-t-il ? De lecture aisée, allant à l'essentiel, l'ouvrage de Daniel Moulinet présente à ceux qui ne l'ont pas vécu, et aux autres, les grandes étapes et les textes essentiels du Concile. Il rappelle ainsi comment cet événement reste un réservoir d'énergies vivifiant pour l'Église et pour l'annonce de l'Évangile aux nouvelles générations, dans le monde entier.

  • Près de vingt ans après la Lettre aux catholiques de France, Proposer la foi dans la société actuelle, Mgr Claude Dagens s'alarme : « Non à un catholicisme idéologique ! Oui à une présence chrétienne dans notre société ».
    Est-il question d'un retour en arrière ? Les manifestations d'hostilité au « mariage pour tous » ont suscité des passions et un clivage au niveau de la société française et des chrétiens. Que dissimule l'affirmation d'un courant identitaire et intransigeant d'une partie des catholiques ?
    Dans ce livre-entretien, Mgr Claude Dagens revient sur les réactions et manifestations contre le « mariage pour tous » qui ont rassemblé une partie des catholiques français. En réponse il choisit d'affirmer ses convictions et souhaite partager les raisons de son engagement.
    Soulignant l'importance de l'impulsion donnée par le pape François, qui déplace les questions et s'ouvre aux défis au monde contemporain, Mgr Dagens présente par ailleurs une série de métamorphoses à l'oeuvre à l'échelle de son diocèse.
    L'évêque républicain se montre résolument optimiste : « Le travail de conversion au Christ passe par la pastorale ordinaire et non pas d'abord par des manifestations extraordinaires, et cette pastorale ordinaire est celle de nos communautés chrétiennes ordinaires, de nos paroisses, à condition que nos communautés ne soient pas obnubilées par leur propre fonctionnement ou leur propre survie. En tout cas, on ne sert pas la cause du Christ en se servant des valeurs dites traditionnelles pour s'imposer à la société. Le Christ n'est pas une valeur ».

    Sur commande
  • L'indifférence est-elle allergique à la foi ?
    Un nouvel essai de Mgr Albert Rouet décapant et revigorant au moment où la communication évangélisatrice semble oublier que l'indifférence à l'égard de la foi chrétienne est de plus en plus répandue.
    La foi chrétienne est de plus en plus appréhendée comme une communication bien gérée au sein d'un système qui veut sa part dans le supermarché du salut. Pour Mgr Albert Rouet, cette stratégie fait l'impasse sur une évidence souvent niée par l'Eglise : de plus en plus de nos contemporains sont indifférents à la foi. Les chrétiens ont donc à inventer une autre forme de présence qui tienne compte de ce fait objectif et massif et qui s'inspire de l'attitude de Jésus dans les Evangiles. C'est le chemin proposé par l'ancien archevêque de Poitiers, l'une des voix les plus écoutée de l'Eglise de France.
    « Ceux qui s'étonnent de croire comprennent ceux qui se montrent indifférents à la foi. Car l'indifférence pose à la foi la plus redoutable question : non pas l'opposition qui reconnaît toujours son adversaire et, par là, l'honore, mais celle du désintérêt. Le Christ s'est intéressé à l'homme, s'exposant à la mort publique et déshonorante. Et il ne force personne. Il est là, silencieux, sans reproche ni amertume. Disponible. Ce don total et muet attire ceux dont la totalité de la vie plonge dans un silence auquel nul autre ne fait attention. La percevoir, c'est prendre la route et faire son chemin. Non pas un système religieux, mais une conduite. Et une conduite accompagnée. » A l'heure où il est question de nouvelle évangélisation, ce livre invite à une réflexion indispensable.

  • Qu'est ce qu'un prophète aujourd'hui ? Qu'en est-il de la fonction prophétique dans le monde actuel et dans les Églises ? Déjà, en 1965, Dom Helder Camara - qui disait de lui-même : « J'appartiens beaucoup plus à la famille des prophètes qu'à celle des docteurs » - se posait la question en ces termes : « Mais qui sont les successeurs des prophètes ? ». L'ambition de ce livre est de répondre à cette demande et de l'actualiser plus de quarante ans après qu'elle a été formulée.

    - La première partie de l'ouvrage est consacrée à une présentation historique visant à mettre en évidence les principales lignes de force des courants prophétiques, depuis le Premier Testament jusqu'aux temps modernes marqués, pour le catholicisme.
    - La seconde partie se préoccupe davantage de l'actualité prophétique en prise avec le monde. Sa relecture aux XXe et XXIe siècles reflète les questionnements contemporains de la théologie, de la littérature ou de la philosophie.
    - La troisième partie, enfin, présente une réflexion d'ensemble sur les rapports entre les institutions religieuses et le prophétisme.

    L'ensemble de l'ouvrage donne à regarder les figures emblématiques du prophétisme de notre temps et les domaines dans lesquels s'est exercée leur influence : engagement intellectuel ou temporel, expérience spirituelle, témoignage de vie.

  • Souvent présentées comme faisant le lit de l'obscurantisme, les religiosités populaires opèrent un retour en force et semblent même représentatives d'attentes essentielles chez nos contemporains. Comment comprendre cette émergence dans un contexte de modernité ? Face aux très nombreuses demandes de bénédictions, de guérisons, d'accompagnements dévotionnels divers, de pèlerinages, que devient l'articulation entre foi et raison ? Enfin, comment les acteurs pastoraux et les mouvements, dont ce n'est pas la culture, peuvent-ils prendre en compte et accompagner les personnes et les pratiques ? Destiné à un large public, cet ouvrage s'appuie sur les travaux de deux sessions récentes. Il éclaire le mode d'expression et le sens des religiosités populaires en prenant en compte les situations de souffrances sociales et psychologiques, mais également la dimension multiculturelle des personnes et des communautés concernées. Pour les accueillir, accompagner leur recherche spirituelle, il propose des repères théologiques et pastoraux permettant notamment la création d'une pastorale de la rencontre. Il invite enfin les membres de la communauté chrétienne à se rendre disponibles aux diverses traditions spirituelles, lieux d'expression d'un Dieu qui se révèle de façon surprenante à l'humanité.

  • La collection 25 questions explore de façon contemporaine des sujets liés à l'univers religieux et à son expression dans le monde actuel.

empty