Il faut défendre la société ; cours au Collège de France, 1976
 / 

Il faut défendre la société ; cours au Collège de France, 1976 (coédition Gallimard)

Résumé

Dans le cours de 1976, « Il faut défendre la société », Michel Foucault s'interroge sur la pertinence du modèle de la guerre pour analyser les relations de pouvoir. Michel Foucault en définit deux formes : le pouvoir disciplinaire, qui s'applique sur le corps par le moyen des techniques de surveillance et des institutions punitives, et ce qu'il appellera désormais le « bio-pouvoir », qui s'exerce sur la population, la vie et les vivants. Analysant les discours sur la guerre des races et les récits de conquête (notamment chez Boulainvilliers), Michel Foucault dresse la généalogie du bio-pouvoir et des racismes d'État. La logique des rapports entre pouvoir et résistance n'est pas celle du droit mais celle de la lutte : elle n'est pas de l'ordre de la loi mais de celui de la stratégie. La question est dès lors de savoir s'il convient de renverser l'aphorisme de Clausewitz et de poser que la politique est la continuation de la guerre par d'autres moyens. Le cours présenté ici a été prononcé de janvier à mars 1976 au Collège de France, c'est-à-dire entre la sortie de Surveiller et Punir et celle de La Volonté de savoir. Il inaugure la publication des cours de Foucault au Collège de France, établie sous la direction de François Ewald et d'Alessandro Fontana, dans la collection « Hautes Études ».

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782020231695
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 304 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 16 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 380 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

Michel Foucault

Michel Foucault a été professeur au Collège de France. Il est notamment l'auteur de Histoire de la folie à l'âge classique (Gallimard) et de Les Mots et les Choses (Gallimard). Il est l'un des plus grand philosophes du XXe siècle. Son oeuvre est traduite dans le monde entier.

empty