La nouvelle Asie centrale ; ou la fabrication des nations
 / 

La nouvelle Asie centrale ; ou la fabrication des nations

Résumé

En 1991, lors du coup d'Etat néo-communiste contre Mikhaïl Gorbatchev et sa perestroïka, la plupart des dirigeants des républiques soviétiques musulmanes approuvent les putschistes. Quelques jours plus tard, les mêmes proclament l'indépendance de leur pays. Aussitôt apparaissent de nouveaux drapeaux et de nouveaux slogans louant la patrie, l'indépendance et la nation. On lance des concours pour l'hymne national et le dessin des armoiries de l'Etat. Les partis communistes se transforment en partis du président. La langue nationale devient l'idiome officiel, même si on l'écorche. Les dirigeants, tous issus de la nomenklatura soviétique et encore à la solde de Moscou quelques mois auparavant, tiennent des discours nationalistes. Comment donc se sont fabriquées ces nations ? Comment ont-elles pu surgir sans être portées par un nationalisme ancien et durable ? En réalité, comme le montre Olivier Roy, l'Union soviétique a été " une formidable machine à fabriquer des nations ". L'ouvrage reconstruit cette création improbable de nouvelles nations musulmanes en Asie centrale - Turkménistan, Ouzbékistan, Kirghizstan, Tadjikistan, Kazakhstan et Azerbaïdjan - après le communisme. Un livre majeur, par les informations qu'il fournit et la réflexion qu'il propose sur une région géostratégique sensible entre toutes.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782020287326
  • Disponibilité Disponible
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 360 g
  • Distributeur Interforum

Série : Non précisée

Rayon(s) : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit international

Olivier Roy

Agrégé de philosophie et docteur en sciences politiques, Olivier Roy est directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'EHESS. Il est également chercheur associé au Centre d'études et de recherches internationales (CERI) à Sciences Po et professeur à l'Université de Berkeley en Californie. Il est sans conteste un des plus grands spécialistes mondiaux de l'Asie Centrale et du Moyen-Orient

empty