À propos

Ce livre, qui puise son information dans les manuscrits du xviiième siècle, raconte le métier d'une historienne habitée par la passion des archives.
Evidentes autant qu'énigmatiques, on peut tout faire dire aux archives, tout et le contraire, puisqu'elles parlent du réel sans jamais le décrire. le travail d'historien s'impose donc ici dans toute sa rigueur.
Dans ce livre, salué par les historiens comme un ouvrage classique, arlette farge propose une réflexion sur l'écriture de l'histoire à partir des mots retrouvés dans les archives de police. de manière personnelle et ironique, elle fait le " récit " de l'univers des bibliothéques, invitant le lecteur à la suivre dans son plaisir " d'aller aux archives ".


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités


  • Auteur(s)

    Arlette Farge

  • Éditeur

    Points

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    17/01/1997

  • EAN

    9782020309097

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    119 g

  • Support principal

    Poche

Arlette Farge

Historienne du XVIIIème siècle, directrice de recherches au CNRS-EHESS,
Arlette Farge est l'auteure d'une trentaine d'ouvrages dont Essai pour
une histoire des voix et La déchirure. Souffrance et déliaison sociale au XVIIIe siècle aux éditions Bayard.

empty