L'auberge des pauvres
L'auberge des pauvres
 / 

L'auberge des pauvres

À propos

Un homme contrarié quitte marrakech et part à naples, fuyant un désastre conjugal et une vie étroite.
Sur place, il découvre un bâtiment extraordinaire et délabré : l'auberge des pauvres, édifiée jadis par charles iii soucieux de se faire pardonner la munificence de son propre palais. c'est dans ces souterrains obscurs qu'il découvre une vieille femme, saisissante matrone fellinienne. autour d'elle gravite tout un petit peuple de personnages meurtris par la vie, dont les histoires vont s'entremêler et mystérieusement se rejoindre.

Plusieurs femmes emblématiques, rêvées ou réelles, habitent cet extraordinaire roman, au centre duquel s'expriment la quête de l'amour, la passion perdue et la compassion espérée.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782020413909

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    155 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Tahar Ben Jelloun

Écrivain franco-marocain connu depuis son prix Goncourt en 1987 pour La Nuit sacrée et son engagement contre le racisme en France.
Tahar Ben Jelloun est né en 1944 à Fès, mais il a passé son adolescence à Tanger. Il étudie la philosophie à Rabat. Ses études sont interrompues par un séjour forcé de 18 mois dans un camp militaire. C'est là qu'il commence à écrire. Il enseigne dans des lycées à Tétouan, puis à Casablanca où il collabore au Magazine Souffles.
En 1971, à la suite de l'arabisation de l'enseignement, il s'installe à Paris pour y poursuivre des études de sociologie. Au départ, le séjour ne devait durer que trois ans, juste le temps de faire une thèse de 3e cycle de psychiatrie sociale sur les troubles mentaux des immigrés hospitalisés, mais rapidement il se met à écrire. Il publie en 1972 un recueil de poésie, puis son premier roman l'année suivante Harrouda. Il collabore régulièrement au journal Le Monde.


empty