Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

L'empire greco-romain
 / 

L'empire greco-romain

À propos

la séparation des chaires de grec et de latin au sein de l'université française perpétue le mythe d'une distinction, voire d'une opposition, entre " la grèce " et " rome ". pourtant, l'empire dit " romain " fut en réalité gréco-romain à plus d'un titre. et d'abord par la langue. certes, la langue véhiculaire qu'on pratiquait dans sa moitié occidentale était le latin, mais c'était le grec autour de la méditerranée orientale et au proche-orient. ensuite, la culture matérielle et morale de rome est issue d'un processus d'assimilation de cette civilisation hellénique qui reliait l'afghanistan au maroc. enfin, l'empire était gréco-romain en un troisième sens : la culture y était hellénique et le pouvoir romain ; c'est d'ailleurs pourquoi les romains hellénisés ont pu continuer à se croire tout aussi romains qu'ils l'avaient toujours été. le présent volume entend suggérer, à coups d'aperçus partiels et de questions transversales, une vision d'ensemble qui ne soit pas trop incomplète de cette première " mondialisation " qui constitue les assises de l'europe actuelle.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Antiquité (jusqu'en 476)

  • EAN

    9782020577984

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    872 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    960 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Paul Veyne

Professeur honoraire au Collège de France, Paul Veyne est un des plus grands historiens français de l'Antiquité romaine. Ses nombreuses publications sur la sociologie romaine ou les mythes grecs, rédigés d'une plume alerte et joyeuse, l'ont fait connaître du grand public ("Quand notre monde est devenu chrétien", 2006 ; ÿ"Foucault, sa pensée, sa personne", 2008 ; "Mon musée imaginaire", 2010, L'Enéide, 2012).

empty