Allons voir plus loin, veux-tu ?
Allons voir plus loin, veux-tu ?
 / 

Allons voir plus loin, veux-tu ?

À propos

Christine, qui dirige une agence de voyages, se sent épuisée sans raison.
A cinquante ans, sans qu'elle ait jamais osé se l'avouer, la peur de vieillir la mine. paul, le paysan, un homme sensible et doux, n'a jamais pu s'arracher à la famille de brutes dans laquelle il est né. solange, guichetière à la sncf, en veut au monde entier et d'abord à elle-même. luc, à force de se battre pour sauver son couple, est au bout du rouleau. tous les quatre vont vivre ces moments où l'on est brusquement mis en face de soi-même et où l'on prend conscience des impasses où l'on s'est engagé.
Chacun à sa façon accepte enfin d'échapper au sort auquel il se croyait condamné. quand on change, tout change autour de soi. christine, paul, solange et luc se croiseront et leurs histoires n'en feront plus qu'une. après les orages et les déchirements, une harmonie nouvelle naît, comme une chose due à ceux qui savent craquer quand il le faut et faire face quand il le faut, avec courage et humilité.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782020620543

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    447 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    237 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Anny Duperey

Anny Duperey débute dans le théâtre et tourne son premier film en 1967, "Deux ou trois choses que je sais d'elle" de Jean-Luc Godard. Populaire et solaire, elle s'illustre dans des comédies à succès : "Bye bye, Barbara" (1969), "Les Malheurs d'Alfred" (1972), "Un éléphant, ça trompe énormément" (1976), second rôle pour lequel elle est nommée pour le César de la meilleure actrice. En 2003, elle succède à Fanny Ardant pour incarner sur les planches le monstre sacré Sarah Bernhardt dans "Sarah" de John Murrell. Également écrivaine, elle compose des récits autobiographiques poignants, dont "Le Voile noir" (1992), qui touche un large public, ainsi que des romans, tels que "L'Admiroir" (1976) et "Le Nez de Mazarin" (1986).

empty