L'après-pétrole a commencé
 / 

L'après-pétrole a commencé

À propos

La fin prévisible du pétrole fracasse la certitude d'une énergie éternelle et bon marché. Comment les grands pays réagissent-ils ? Aurons-nous, demain, assez de pétrole et de gaz, assez d'électricité, pour chauffer nos maisons et remplir le réservoir de nos voitures ? Qui remplacera l'or noir ? Serge Enderlin a parcouru la planète du Canada à la Chine, de l'Afrique aux États-Unis pour, exemple à l'appui, montrer à quoi ressemblera l'après-pétrole. Ce récit se construit sous la forme de tableaux successifs, comme autant de métaphores d'un monde malade, mais pas forcément condamné. Avec pour objectif d'entrer dans les logiques à l'oeuvre dans des pays qui n'ont pas, comme la France, placé tous leurs oeufs dans un réacteur nucléaire. Les États-Unis occupent une place prépondérante dans ce récit de voyage sur la piste de la révolution énergétique. Parce qu'ils restent, même si la Chine finira bien plus vite que prévu par les rattraper, les premiers consommateurs d'énergie au monde - et les premiers gaspilleurs. Le Canada, où a lieu, jusqu'à l'absurde, l'une des dernières grandes ruées vers l'or noir, symbolique de la fuite en avant d'un monde drogué au pétrole. L'Allemagne, l'Espagne et le Danemark ont pris une belle longueur d'avance dans la bataille pour les énergies propres. La Chine est devenue, au printemps 2007, la première puissance mondiale... des émissions de gaz à effet de serre.

Rayons : Sciences & Techniques > Sciences de la vie

  • EAN

    9782020910392

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    240 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty