À propos

Qu'avons-nous appris de Tchernobyl, puis de Fukushima ? Pourquoi est-il toujours tabou d'évoquer l'option d'une sortie du nucléaire en France, alors que les experts officiels eux-mêmes reconnaissent que nous ne sommes pas à l'abri - pas plus que les Japonais - d'un accident majeur de type Fukushima ? Quel est donc l'art de faire vivre l'énergie nucléaire, cette fierté nationale, cette exception française ? Comment les Français, très sceptiques vis-à-vis de l'atome dans les années 1970, sont-ils parvenus à " l'aimer " ou, en tout cas, à l'accepter ? Qu'est devenu, au cours du temps, le mouvement antinucléaire d'il y a quarante ans, alors un des plus forts d'Europe ? Quel rôle l'Etat et les organismes nucléaires ont joué dans ces transformations ? De quelle façon la prise en charge institutionnelle des critiques a-t-elle orienté les conditions de citoyenneté à l'âge atomique ?
Cet ouvrage analyse le succès de la nucléarisation de la France en dépit de fortes résistances citoyennes, largement minimisées par l'histoire dominante. Il décrypte les stratégies gouvernementales destinées à réprimer, contourner, devancer, co-opter, canaliser, dépolitiser, absorber les critiques. Il met en évidence quarante ans de rapports de force entre l'atome et ses détracteurs, en considérant non seulement les moments forts du mouvement antinucléaire mais aussi la trajectoire, le repli et le renouveau des contestations.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie


  • Auteur(s)

    Sezin Topçu

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    12/09/2013

  • EAN

    9782021052701

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    352 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    340 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty