Feuilleter un extrait

Déjà lu ?

Donnez un avis

Recommandez ce produit

Mille cercueils ; à Kamaishi après le tsunami de mars 2011 (PREFACE DE JEAN-FRANCOIS SABOURET)

Traduction Frederic Grellier

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez un avis

Le mot de l'éditeur : La ville de Kamaishi a été en partie, et quasiment en totalité pour sa partie côtière, détruite par le tsunami du 11 mars 2011 qui causa la mort d'environ 1 100 de ses quelque 40 000 habitants. Dans le gymnase d'une école désaffectée, on reçoit les premières dépouilles des victimes. Les habitants improvisent : un retraité des pompes funèbres devenu animateur social bénévole se présente spontanément, préoccupé par la manière dont les corps sont traités et prend en charge ...la gestion de la morgue. Puis tout s'enchaîne au fil des jours : les corps ramassés par des pompiers volontaires et des employés municipaux, rassemblés sur des aires proches sont transportés vers les morgues de fortune, les garde-côtes ramènent des noyés, des médecins et des dentistes sont mobilisés pour l'identification des corps, des bonzes se relaient pour chanter des soutras, des cercueils arrivent de tout le Japon... Le maire et son équipe cherchent à résoudre le problème de l'incinération des corps bien trop nombreux pour le seul crématorium de la ville. Le transfert des dépouilles vers le département voisin d'Akita se met en place. L'auteur, sur place dès le 12 mars, accompagne tous ces intervenants pendant deux mois - jusqu'à la crémation des derniers corps. Son récit, au style sobre, exempt de morbide ou de voyeurisme, s'appuie sur cette expérience au jour le jour ainsi que sur des entretiens ultérieurs avec les témoins.

Grand format - 19.00 €

À commander dans une librairie Réserver en librairie

Autres informations

  • EAN 9782021108347
  • disponible
  • Nombre de pages 240 pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 15 cm

empty