Algérie, la nouvelle indépendance
 / 

Algérie, la nouvelle indépendance

À propos

L'histoire de la nouvelle indépendance de l'Algérie s'écrit sous nos yeux, depuis ce 22 février 2019 où des foules de femmes et d'hommes ont exigé dans tout le pays de reprendre en main leur destin. Cette contestation populaire continue depuis de se mobiliser chaque vendredi, après avoir obtenu la démission du président Bouteflika, en poste depuis vingt ans, et le report d'une élection vidée de sens. Car elle aspire, au-delà de la sanction de tel ou tel dirigeant, à la refonte sur des bases enfin démocratiques du système en place depuis la fin, en 1962, de la domination française. Cet essai, où la réflexion historique se nourrit de l'expérience de terrain, replace les événements en cours en Algérie dans la longue durée de son mouvement national. Il offre, pour la première fois, un cadre d'interprétation à une actualité foisonnante, s'interrogeant sur la portée stratégique de la non-violence, sur la place réelle des jeunes ou des femmes dans cette protestation, sur le poids d'une économie de rente, mais aussi sur le rôle central des supporters de football ou les tactiques des groupes islamistes. Il montre comment la hiérarchie militaire, jusqu'alors protégée dans son arbitraire par un pouvoir civil de façade, est contrainte de gérer ouvertement cette crise, avec une brutalité de plus en plus affichée. Un livre indispensable pour comprendre la vague de fond qui traverse l'Algérie et qui aura des retombées durables dans ce pays et bien au-delà.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782021449945

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    162 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    195 g

  • Distributeur

    Interforum

Infos supplémentaires : Broché  

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Politique internationale > Géopolitique / Géostratégie

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

Jean-Pierre Filiu

Jean-Pierre Filiu est professeur associé à l'Institut d'études politiques de Paris. Il a consacré sa thèse d'histoire contemporaine à « La crise de l'ORTF en mai-juillet 1968 ». Il a déjà publié « Mitterrand et la Palestine » (Fayard, 2005) et « Les Frontières du jihad » (Fayard, 2006).

empty