Le sens de la terre : penser l'écologie avec Nietzsche

À propos

Il n'y a plus aujourd'hui d'évidence dans le fait de vivre sur terre. Effondrement général de la biodiversité, accélération du réchauffement climatique, catastrophes sanitaires et sociales : les faits sont innombrables et bien d'autres cataclysmes sont à venir. Il ne suffit pas d'en avoir conscience. Il faut aussi savoir comment vivre si chacun de nos gestes compte et si nous n'avons presque plus de temps. L'Anthropocène réclame un souci infini de la terre et des vivants, qui risque à chaque instant de se retourner en ressentiment contre la vie. L'écologie menace de nous rendre fous ou malades. C'est pourquoi, du fond de notre détresse, nous avons besoin qu'elle puisse devenir un « gai savoir ».

Peut-on concevoir une pensée écologique qui soit aussi une philosophie de la puissance, ne se résumant ni à sa célébration prométhéenne, ni à son déni ascétique ? Si la vie est volonté de puissance, alors il s'agit de chercher à dégager les conditions auxquelles l'accroissement de la puissance peut aussi prendre la forme d'un retour vers la terre. En quête d'une telle philosophie, ce livre chemine en compagnie de Nietzsche. Car il est peut-être encore temps de répondre à ce mystérieux appel de Zarathoustra : « Que le surhumain soit le sens de la terre ! ».


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie


  • Auteur(s)

    Benoît Berthelier

  • Éditeur

    Seuil

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    31/03/2023

  • EAN

    9782021520064

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    304 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    13.9 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    312 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty