Chronique d'une passion
 / 

Chronique d'une passion

À propos

"l'amour n'est qu'une occasion pour un orage d'éclater: ivre et inassouvi, on n'étreint jamais que l'ombre de ce qu'on croit tenir: aussi, peu importe le simulacre, pourvu qu'on lui donne les noms les plus doux tour à tour ou les plus cruels ".

"il suffit de ne pas oublier que chacun est seul avec son désir, dont l'objet est inaccessible. caresse au moins ta chimère, sans le secours de personne; elle n'est qu'en toi".
Ces lignes donnent le ton d'une chronique amoureuse que jouhandeau avait d'abord publiée dans une édition confidentielle, en 1938. il fallut attendre 1964 pour qu'il la laisse paraître en édition courante.
Plus que jamais, dans ce livre, il se montre un écrivain de la passion.
Son écriture a l'élégance de la glace et du feu; impatience, cynisme, tendresse, violence, profondeur, humour: ces divers états d'âme se fondent en un seul, miracle d'une éternelle adolescence du coeur et du corps.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782070704545

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    235 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Marcel Jouhandeau

Marcel Jouhandeau (1888-1979) est né à Guéret (Creuse) dans un milieu de petits commerçants Pendant ses études à Paris, il prend conscience de son homosexualité. Malgré ses penchants, il épouse en 1929 Élizabeth Toulemon, dite Élise. Les péripéties de ce mariage chaotique lui fourniront la matière de nombreux livres.

empty