Lamarck, philosophe de la nature Lamarck, philosophe de la nature
Lamarck, philosophe de la nature
Lamarck, philosophe de la nature
 / 

À propos

Autour de 1800, la pensée du naturaliste français Jean-Baptiste Lamarck effectue une mutation remarquable qui fondera ce que l'on nommera plus tard le transformisme.
L'analyse proposée ici décline, cette mutation, suivant quatre dimensions remarquables, chacune associée à des termes qui furent exceptionnellement importants pour Lamarck. : les transformations de sa " philosophie ", l'échec de son projet d'une " biologie ", c'est-à-dire d'une " physique spécifique de la vie ", la place centrale qu'il accorda aux " générations spontanées " et la " transmission des modifications acquises ", pièce cardinale de sa pensée transformiste.
Curieusement, Lamarck n'a jamais utilisé le terme " hérédité " ; S'il a assurément repris une notion fort ancienne d'hérédité des caractères acquis, ce n'est qu'après sa mort que l'expression même d' " hérédité des caractères acquis " est apparue, au terme d'une histoire dans laquelle il a joué un rôle important sans en avoir été pour autant le seul acteur.

Sommaire

Lamarck " philosophe " oe
" Biologie "
" Générations spontanées "
" Hérédité des caractères acquis "

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782130519768

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty