Sociologie des élites délinquantes ; de la criminalité en col blanc à la corruption politique (2e édition)

À propos

La dénonciation régulière des «  affaires  » et des «  scandales  » laisse croire que les élites économiques et politiques ne sont pas à l'abri des mises en cause et des procès. Pourtant ces événements masquent une toute autre réalité : en effet, les déviances et délinquances des élites ne sont pas perçues comme ayant la même gravité que celles portant atteinte aux personnes et aux biens. Et elles ne suscitent pas non plus la même réaction sociale.
La nouvelle édition de cette "sociologie critique de la domination" abordera les questions les plus récentes : analyse de la crise de 2008 et des fraudes qu'elle a occasionnées ; le rôle des lanceurs d'alerte ; les évolutions dans la pratique judiciaire (usage de transactions évitant le procès pénal, réformes institutionnelles...) - en s'appuyant sur de nombreux et nouveaux exemples (Dieselgate, HSBC, Bank of Scotlans; Cahuzac, Fillon, Verrou de Bercy, etc.).   



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782200621261

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    340 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    556 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty