Tous nos noms

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

Tous nos noms

Traduction Michele Albaret-maatsch  - Langue d'origine : Anglais (etats-unis)

Liste

Classé parmi les dix meilleurs romans de l'année par le New York Times. Élu « livre de l'année » par le quotidien britannique The Independent. Isaac, jeune étudiant Africain, fuit la guerre civile de son pays et s'exile aux États-Unis dans le cadre d'un programme d'échange. Dans l'Amérique post-raciale des années 1970, il est accueilli par Helen, une assistante sociale qui le prend rapidement sous son aile. Très vite, une idylle s'installe, troublée par les secrets du passé d'Isaac - les actes qu'il a commis dans son pays, ce qu'il a laissé derrière lui et qui reste inachevé. Ni Helen, Américaine du Midwest qui, en tombant amoureuse de lui, voit ses préjugés voler en éclats et tente de s'élever contre les inégalités raciales qui persistent dans sa propre communauté, ni le lecteur ne connaissent le vrai nom d'Isaac : il l'a laissé derrière lui, en Ouganda, avec les promesses d'une révolution réprimée dans le sang par la future dictature, abandonnant aussi son ami le plus cher, qui n'a pas hésité à tout sacrifier pour assurer sa liberté. Plus qu'à l'exactitude historique, Dinaw Mengestu vise avant tout à l'universel à travers ces trois héros magnifiques confrontés aux incertitudes d'un pays en devenir. Du chaos de l'Afrique de l'Est à la solitude du Midwest, microcosme d'une Amérique déchirée entre la culpabilité de la guerre du Vietnam et la difficulté à s'affranchir de son récent passé ségrégationniste, son écriture intime et mélancolique, mêlant les voix d'Isaac et d'Helen, saisit les paradoxes de l'Histoire et de l'identité avec une puissance et une intelligence hors du commun. Événement littéraire aux États-Unis, Tous nos noms est sans doute le livre le plus ambitieux, et le plus émouvant, de l'auteur des Belles choses que porte le ciel. Roman de la maturité, où l'évocation d'une amitié mise à mal par l'Histoire se confond avec le portrait d'un continent déchiré, ce récit envoûtant pousse plus loin encore l'exploration de l'exil et du déracinement.

  • EAN 9782226318121
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 336 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 420 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Dinaw Mengestu

Né en 1978 à Addis-Abeba, Dinaw Mengestu a fui deux ans plus tard avec sa famille l'Éthiopie, alors en proie à une terrible révolution, pour s'installer aux États-Unis. Diplômé de la Columbia University, il a écrit pour divers magazines dont Harper's et Rolling Stone. Les Belles Choses que porte le ciel, son premier roman, est en cours de publication dans près d';une dizaine de pays.

Grand format - 21.50 €

À commander dans une librairie Choisir ma librairie


empty