Harlem Quartet Harlem Quartet
Harlem Quartet Harlem Quartet
 / 

Harlem Quartet

À propos

Dans le Harlem des années cinquante, se nouent les destins de quatre adolescents : Julia l'enfant évangéliste qui enflamme les foules, Jimmy son jeune frère, Arthur le talentueux chanteur de gospel et Hall son frère aîné. Trente ans plus tard, Hall tente de faire le deuil d'Arthur et revient sur leur jeunesse pour comprendre la folle logique qui a guidé leur vie. Pourquoi Julia a-t-elle subitement cessé de prêcher ? Pourquoi le quartet s'est-il dispersé ? Pourquoi Arthur n'a-t-il jamais trouvé le bonheur ? Ce roman magistral, où la violence et l'érotisme sont constamment maîtrisés par la tendresse et l'humour du poète, est, comme l'écrit Alain Mabanckou, "l'un des plus beaux chants de fraternité, d'amour, d'espérance et d'expiation" . Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Christiane Besse. Préface d'Alain Mabanckou.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782234084254

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    576 Pages

  • Longueur

    21.6 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    3.7 cm

  • Poids

    590 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

James Baldwin

James Baldwin (1924-1987), connu pour son oeuvre de romancier et de dramaturge, presque intégralement traduite en français, est également un auteur profondément politique.ÿÉcartelé entre les partisans de Luther King et du mouvement des droits civiques d'un côté et les partisans du nationalisme et du séparatisme racial, Baldwin n'aura de cesse de tenter d'établir des ponts entre ces deux courants de la lutte des Noirs américains.ÿDans ses essais, de Chronique d'un pays natal à La prochaine fois le feu, en passant par Le racisme en question, Baldwin tente de faire émerger une voix singulière sur la question de l'oppression raciale et des stratégies de lutte.ÿC'est son admiration pour Malcolm X, ainsi que sa défiance vis-à-vis de la Nation of Islam qui le pousseront à livrer sa propre version de Malcolm, après l'assassinat de ce dernier, suivi quelques années plus tard par celui de Martin Luther King.

empty