Le bleu de la nuit

Traduit de l'ANGLAIS (ETATS-UNIS) par PIERRE DEMARTY

À propos

Après L'Année de la pensée magique écrit à la mort de son mari, Joan Didion adresse un vibrant hommage à sa fille, Quintana, décédée peu après. On y retrouve, intactes, la puissance et la singularité de son écriture : sèche, précise, lumineuse. Dans un puzzle de réminiscences et de réflexions (la mort, les mystères de l'enfance, la maternité, la vieillesse et la création), l'auteur se bat contre les fantômes de la mélancolie, des doutes et des regrets. Poignante, d'une impitoyable honnêteté envers elle-même, sans céder à la complaisance ni à l'impudeur, Joan Didion incarne la foi dans les forces de l'esprit et de la littérature.Ce livre est insoutenable : parce qu'il évite tout pathos, qu'il est dur et juste, terriblement juste. Parce qu'il tente de trouver des signes à ce soudain effondrement du monde, ce qui annonçait, ce qu'elle n'a pas vu. Insoutenable, parce qu'il est beau, vrai et direct. Christine Marcandier, Médiapart.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Joan Didion

  • Traducteur

    PIERRE DEMARTY

  • Éditeur

    Le Livre De Poche

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    05/03/2014

  • Collection

    Litterature

  • EAN

    9782253176688

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    134 g

  • Support principal

    Poche

Joan Didion

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Joan Didion est née en 1934 à Sacramento, Californie. Étudiante à Berkeley, San Francisco, elle reçoit son diplôme d'anglais en 1956. Romancière, scénariste, journaliste pour Vogue, le New York Times et le New Yorker, entre autres, elle n'aura de cesse d'explorer la « satire de la vacuité existentielle de la bourgeoisie intellectuelle de la côte Ouest ». Elle se marie en 1964 avec le romancier et scénariste John Gregory Dunne. Jusqu'à la mort de ce dernier, en 2004, ils ont formé un couple phare de la vie culturelle des États-Unis, lié par une complicité intellectuelle d'exception. Elle a écrit cinq romans et huit essais, dont L'Année de la pensée magique (Grasset, 2007), récit de l'année qui a suivi la mort soudaine de son mari.

empty