Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

 / 

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Donnez votre avis

« Champion du double jeu, je ne sais plus ni qui je suis, ni quelle vie est véritablement la mienne. » Anglais et Français, résistant et collaborateur, lâche et héros, Guillaume Berkeley oscille, dans le Paris de l'Occupation, entre mensonge et vérité. Amoureux, tout comme Victor, son frère aîné, de Pauline, leur demi-soeur, il vit au rythme de ses « fidélités successives ». Cette fresque romanesque explore, avec sensibilité et lucidité, les ambiguïtés amoureuses et les engagements politiques d'un personnage complexe, tantôt ombre tantôt lumière, victime de ses démons intérieurs et confronté à des circonstances qui le dépassent. "Tout à la fois peinture de moeurs, fresque historique, psychologie des profondeurs, le roman de Nicolas d'Estienne d'Orves, servi par une écriture efficace, fluide, et une connaissance impressionnante de son sujet, entraîne le lecteur jusqu'à l'issue fatale..." Paulin Césari, Le Figaro magazine.

Poche - 8.70 €

En stock dans 10 librairies Choisir ma librairie

Autres informations

  • EAN 9782253194842
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 768 pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 3 cm
  • Poids 374 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles


Biographie

Nicolas d' Estienne D'Orves - Nicolas d'Estienne d'Orves, né en 1974, a collaboré pendant cinq ans au Figaro Littéraire et à Madame Figaro. Il a également travaillé sur France Musique. Il est aujourd'hui critique musical au Figaro et à Classica, et chroniqueur au Figaroscope. Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages dont "Le Sourire des enfants morts" (Les Belles lettres, 2001), "Othon ou l'Aurore impossible" (Les Belles lettres, Prix Roger Nimier 2002), "Jacques Offenbach" (Actes Sud, 2010), "Fin de Race" (Flammarion - Prix Jacques Bergier 2002), "Les Orphelins du mal" (XO, 2007), ou encore "Je pars à l'entracte" (NiL éditions, 2011).

empty