écrivain-voyageur ; Canada, Afrique...
écrivain-voyageur ; Canada, Afrique...
 / 

écrivain-voyageur ; Canada, Afrique...

À propos

Ecrivain de la Nature, Maurice Genevoix est aussi un écrivain-voyageur.
Ce nouveau volume qu'Omnibus lui consacre se propose de parcourir au travers de ses écrits, dont certains inédits, les paysages qu'il a aimé, et de rencontrer les hommes qui l'ont impressionné. Mais aussi on découvre un écrivain conscient de l'abîme dans lequel l'Homme va sombrer: pollution, massacre des animaux, disparition des espèces et des peuples. On le voit observer comment les Anglais, dès 1939, préparent, au Canada, la Seconde Guerre mondiale.
En Afrique, en 1946 et 1947, il décèle les prémisses de la décolonisation et sent quels terribles drames humains vont l'accompagner. Début 1939, peu après le décès de sa première épouse, Maurice Genevoix part pour plusieurs mois au Canada. Voyage qui lui inspire de nombreux écrits : romans, nouvelles, récit ainsi que des articles.
Un territoire de Nature qui restera une source d'inspiration profonde et conserve une place de choix dans son oeuvre.
Ce n'est qu'après-guerre qu'il repart sur les routes du monde : Scandinavie, en 1945, séjour durant lequel il rédige un carnet de voyage ; Etats-Unis, Mexique, Italie, Suisse. Il séjournera aussi longuement en Afrique, en 1946 et 1947 : Tunisie, Algérie, Mauritanie, Guinée, Soudan et Nigéria. Il consacre un essai à ce périple africain, Afrique Blanche-Afrique Noire, en 1949 et publie son magnifique roman Fatou Cissé,qui se situe au Sénégal, en 1954.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782258084322

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    981 Pages

  • Longueur

    19.8 cm

  • Largeur

    13.3 cm

  • Épaisseur

    3.6 cm

  • Poids

    728 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Maurice Genevoix

Né en 1890 à Decize, dans la Nièvre, Maurice Genevoix sort de l'École normale supérieure pour entrer dans la guerre, en août 1914. Il passe des mois très durs dans les secteurs les plus meurtriers du front. Grand blessé, il décrit ses épreuves dans Ceux de 14, qui le révèle au grand public. Il est l'auteur de plus de cinquante livres, parmi lesquels Raboliot (1925), qui exhalte la vie libre d'un braconnier de Sologne et lui vaut le prix Goncourt, La Dernière harde (1938) et La Forêt perdue (1967).

empty