Elric ; les buveurs d'âme

,

À propos

Prince déchu, dévasté par la mort de son aimée, Elric de Melniboné a juré de ne plus jamais se servir de Stormbringer, l'épée maudite buveuse d'âmes qui lui procure puissance et vitalité.
Accompagné de son fidèle compagnon Tristelune, Elric part en quête de la légendaire anémone noire, une plante magique ne fleurissant qu'une fois par siècle et qui pourrait lui redonner de grands pouvoirs. Pour la cueillir, il doit gagner les ruines de Soom - l'antique cité perdue au coeur d'une jungle inhospitalière...


Rayons : Fantasy & Science-fiction > Fantasy


  • Auteur(s)

    Michael Moorcock, Fabrice Colin

  • Éditeur

    Pocket

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    12/03/2015

  • EAN

    9782266220545

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    168 g

  • Support principal

    Grand format

Michael Moorcock

Michael Moorcock est né à Londres en 1939, à temps pour voir les bombes allemandes rythmer son enfance : de là sa vison du monde sombre et apocalyptique. Son père, ingénieur, le pousse à vain à poursuivre des études. Michael Moorcock sera guitariste et chanteur de rock dans plusieurs groupes. Il aime aussi écrire et publie à 12 ans son premier texte dans un fanzine. À 18 ans il devient le rédacteur en chef de Tarzan Adventures, un magazine pour la jeunesse. En 1961 paraissent les premières aventures d'Elric suivies par celles de Corum, Hawkmoon, Jerry Cornelius qui vont faire de Moorcock le pape de l'heroïc fantasy. Tous ses personnages sont les incarnations d'un seul et même antihéros archétypal : le Champion éternel, déstabilisé par la guerre sans merci de l'Ordre et du Chaos. Michael Moorcock fut également à la tête de la revue New Worlds et des auteurs modernes (1964-1969).

Fabrice Colin

Fabrice Colin est né en 1972 près de Paris. Après des études de commerce international, il se tourne vers le journalisme en écrivant pour le magazine de jeu de rôle Casus Belli, puis il s'attaque à la littérature, et plus particulièrement au merveilleux. Il rencontre Stéphane Marsan en 1995, lors de la création des éditions Mnemos, ce qui le conduit à publier son premier roman, Neuvième Cercle. Dès lors, il écrira plus de vingt de romans, des dizaines de nouvelles, des pièces radiophoniques pour France Culture et des scénarios de bande dessinée.
Outre le prix Ozone, le prix Bob-Morane et quelques autres, il obtient, en 2004, le Grand Prix de l'Imaginaire pour Cyberpan, son troisième roman jeunesse.

empty