Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Croc-Blanc
 / 

Croc-Blanc

À propos

"Il est clair que sa mère est Kichë. Mais son père était loup. Il y a beaucoup de loup et peu de chien en lui. Blancs sont ses crocs et Croc-Blanc sera son nom. J'ai dit." Le louveteau, qui venait de recevoir un nom devant le monde, ouvrait de grands yeux. Pendant quelque temps, les animaux humains continuèrent à émettre leurs sons de bouche. Puis, Castor-Gris prit un couteau (...) et s'en alla couper un bâton dans les taillis, sous le regard attentif de Croc-Blanc. Il pratiqua des encoches aux deux bouts du bâton et y enfila des lanières de peau, l'une qu'il attacha autour du cou de Kichë et l'autre autour d'un petit sapin. Croc-Blanc suivit sa mère et se coucha près d'elle... Ainsi commence pour Croc-Blanc, né sauvage et libre, l'apprentissage de la soumission. Il subira la loi des hommes, jusqu'au jour où, pour l'amour d'un homme, le loup rebelle deviendra fidèle.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782277228875

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

Jack London

Né le 12 janvier 1876 à San Francisco, Jack London connaît une enfance misérable et entame à quinze ans une vie d'errance. Il exerce de nombreux métiers pour survivre : marin (jusqu'au Japon et à la Sibérie), blanchisseur, ouvrier dans une conserverie de saumon, pilleur d'huîtres, chasseur de phoques, employé dans une fabrique de jute... Après avoir participé à une marche de chômeurs vers Washington, il adhère au socialisme. Devenu vagabond, il est arrêté fin 1894 et passe un mois dans un pénitencier. En 1897, il participe à la ruée vers l'or du Klondike. Atteint du scorbut, il est rapatrié. C'est le début de sa prolifique carrière d'écrivain. À sa mort en 1916, des suites d'un empoisonnement du sang, il laisse quelque cinquante livres, parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903), Croc-Blanc (1906) et Martin Eden (1909).

empty