Tomac, l'indien de Moscou (IMPRESSION A LA DEMANDE)

,

À propos

Tomac connut un destin exceptionnel. Fils d'une métisse affranchie et d'un Indien navajo, il vit le jour aux États-Unis au milieu du XIXe siècle. Garçon d'écurie, aventurier sur les mers de Chine, propriétaire d'un des plus célèbres lieux de divertissements moscovites, amoureux fou d'une jeune Russe de la bonne société... son parcours hors du commun nous plonge dans une époque riche en rebondissements, où gravité et légèreté se côtoient. À travers la vie de cet apatride qui a connu tous les excès, dans le pire comme dans le meilleur, et qui a traversé le siècle sans état d'âme, se dessine une fresque humaine, sociale et historique passionnante qui nous entraîne de l'affranchissement de l'esclavage à la Turquie de Mustafa Kemal en passant par les comptoirs d'Asie et la Russie des tsars. Inspirée de faits réels, cette histoire racontée par Bruce Thomass, petit-fils de Tomac, a été écrite par Serge Gleizes.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles de genre > Roman historique


  • Auteur(s)

    Bruce Thomass, Serge Gleizes

  • Éditeur

    Amalthee

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    25/02/2013

  • EAN

    9782310013574

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    530 Pages

  • Longueur

    23.4 cm

  • Largeur

    15.6 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    738 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Serge Gleizes

Serge Gleizes est journaliste et collabore depuis plus de vingt ans à de nombreuses publications liées à l'architecture, au design et à l'art décoratif. Il vit et travaille à Paris et a été responsable de plusieurs rubriques dans des magazines comme L'¼il, Jardin des Modes, L'Officiel Hommes. Il a été rédacteur en chef adjoint au magazine Architectural Digest France jusqu'en 2010. Il a déjà publié quatre livres (Écueils et Trilogie chez Jérôme Do Bentzinger éditeur, L'Art de vivre en Normandie chez Flammarion et Ladurée, fabricant de douceurs chez Minerva).

empty