Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel
Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel
Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel
 / 

Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel

À propos

Alors qu'il séjourne entre mai et octobre 1843 dans la petite ville de Kreuznach, Marx s'attèle à l'élaboration d'une critique de la philosophie du droit de Hegel, dont la pensée constitue alors l'horizon philosophique des jeunes penseurs critiques allemands. Ce travail prend la forme d'un commentaire ligne à ligne des paragraphes 261 à 313 des Principes de la philosophie du droit consacrés à la constitution interne de l'État.

Marx laisse finalement ce travail inachevé sous la forme d'un manuscrit. C'est ce texte que nous publions aujourd'hui dans une nouvelle traduction qui, pour la première fois en France, s'appuie sur l'édition critique allemande la plus récente, et tente de faire apparaître le manuscrit de Kreuznach comme ce qu'il est?: un brouillon qui est aussi un véritable laboratoire de la pensée de Marx en train de se construire et de se préciser au contact du texte de son maître.
Une introduction, un plan détaillé du texte, un appareil de notes, un glossaire et un choix de textes complémentaires, dont les paragraphes de Hegel commentés, permettent de replacer ce texte étonnant dans le cheminement de pensée de Marx, et en particulier dans le débat qu'il n'a jamais cessé d'entretenir avec la pensée de Hegel.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie moderne

  • EAN

    9782353670307

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    348 Pages

  • Longueur

    23.2 cm

  • Largeur

    14.7 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    562 g

  • Distributeur

    Makassar

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Karl Marx

Historien,  journaliste,  philosophe, économiste  sociologue  et  essayiste
allemand,  il  est  célèbre  pour  ses textes  militants  et  théoriques,  du
Manifeste  du  parti  communiste (1848)  au  Capital  (1867-­-1894)  dont
l'influence  sur  l'histoire intellectuelle  du   XX e  siècle  est  bien connue.

empty