82 rêves pendant la guerre ; 1939-1945
 / 

82 rêves pendant la guerre ; 1939-1945 (préface d'Emmanuel Carrère)

Résumé

« Pendant une guerre, on rêve de guerre, et Emil Szittya a cherché à savoir sous quelle forme la guerre s'insinuait dans le sommeil des gens. Il a noté ce qu'on lui racontait aussi fidèlement que possible, en comptant sur l'éloquence de la transcription brute. Le résultat est saisissant, à la fois d'une grande unité de style et d'une grande variété de tonalités et d'affects. Il n'y a pas d'interprétation, mais chaque rêve est précédé par une brève présentation du rêveur, et ces 82 vignettes ne sont pas ce que le livre offre de moins précieux. Il y a quelque chose de Perec dans ces vies déroulées en quelques lignes. On y reconnaît le ton d'un véritable écrivain. » Emmanuel Carrère Sorti en 1963, devenu introuvable, 82 rêves pendant la guerre 1939-1945 est enfin réédité. Emil Szittya y fait le récit des rêves de Français ordinaires, de miliciens, de Juifs pourchassés ou de soldats allemands pendant l'Occupation. En dévoilant la part la plus intime des hommes et femmes pendant cette nuit de six longues années, il signe une oeuvre littéraire et historique de premier plan. Un portrait saisissant de l'inconscient en temps de guerre.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782370732576
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 220 Pages
  • Longueur 21 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 326 g
  • Distributeur Interforum

Emile Szittya

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Emil Szittya (Budapest, 1886 - Paris, 1964) a vécu une vie de bohème : il s'installe à Paris en 1906, rencontre Blaise Cendrars en 1911 à Leipzig et fonde avec lui la revue franco-allemande libre et anarchiste Neue Menschen (Les Hommes nouveaux). À Zurich, de 1914 à 1918, il côtoie Lénine, Radek, puis le mouvement Dada et devient ami avec tous les membres de l'avant-garde européenne. Météore de la littérature européenne, Emil Szittya est aussi un peintre de grand talent qui fut l'un des premiers à reconnaître le génie d'un Chagall ou d'un Soutine.

empty