À propos

Artiste majeur de notre temps, reconnue internationalement pour son caractère pionnier dans le développement de la photographie intime, toujours proche de l'album de famille, Nan Goldin (1953), présente dans cet ouvrage des photographies inédites rassemblées sous le thème de la nature et du paysage. Pan méconnu de son travail, les trente photographies reproduites, sensibles et méditatives, nous ouvrent un jardin secret témoignant d'une histoire personnelle ; voyage instrospectif enrichi au fil du temps et de ses nombreux voyages, cette série constitue une invitation à partager un journal intime dans lequel fascination pour la lumière, quête de liberté et désir d'immortalité dessinent la trame d'une lecture singulière du monde et un voyage dans l'imaginaire contemporain. Archétypes communs, mémoire collective, histoires dans lesquelles il s'identifie et/ou s'interroge, la photographie de Nan Goldin renvoie toujours le spectateur à ses propres questionnements.


Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Nan Goldin

  • Éditeur

    Invenit

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    21/08/2018

  • EAN

    9782376800224

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    18 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    430 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Nan Goldin

  • Naissance : 12-9-1953
  • Age : 70 ans
  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais

Nan Goldin (Washington DC, 1953) commença à photographier à
l'âge de 15 ans. Marquée par le suicide de sa soeur en 1963, c'est en
photographiant ses proches qu'elle entame une oeuvre qui reste, par
sa technique comme par ses sujets, attachée à l'album de famille. En
1978, elle déménage à New York et, photographiant le monde de la
nuit qui s'amuse et expérimente tous les excès, documente ce qu'elle
nomme « sa famille étendue » ; ces photographies deviennent le
sujet de ses diaporamas et de son premier livre The Ballad of Sexual
Dependency. Ce travail bouleversant fait d'elle la première femme
photographe à faire de détails intimes de sa vie personnelle une oeuvre
artistique et publique, inspirant une nouvelle génération d'artistes.
Une cure de désintoxication en 1989 marque un tournant dans sa
vie. Elle redécouvre la lumière du jour et retrouve la nature de son
enfance. En 1991, elle déménage à Berlin où elle vit jusqu'en 1994.
Elle y réalise de nombreuses collaborations artistiques, notamment
avec le photographe japonais Nobuyoshi Araki pour Tokyo Love et son
vieil ami américain David Amstrong pour Double Life, donnant toutes
deux lieux à deux publication en 1994. Son travail a trouvé, depuis
les années 1990, une reconnaissance internationale et les grandes
expositions s'enchainent ; dernière en date, une rétrospective au
MoMa en 2017.

empty