Au pied du Sinaï (préface Philippe Zard)

À propos

Lire Au pied du Sinaï (1898), paru trois mois après le « J'accuse » de Zola, c'est découvrir un Clemenceau insoupçonné : non le redoutable tribun radical, ni même le brillant éditorialiste de L'Aurore, mais un écrivain, tour à tour ethnologue et conteur, satirique et fraternel, parti à la rencontre du monde juif.
C'est aussi s'aviser qu'avant même de s'engager dans la cause dreyfusarde, « le Tigre » entendait répliquer à l'antisémitisme effréné de son temps, en peignant des types humains attachants - de l'opulent baron Moïse au miséreux Schlomé le batailleur - et des cohortes pathétiques de Juifs galiciens, pauvres parmi les pauvres.
C'est mesurer enfin la prégnance troublante, au tournant du siècle, de représentations ambiguës et de préjugés raciaux jusque sous la plume d'un ardent humaniste.

Une introduction de Philippe Zard, professeur de littérature comparée, replace ces récits dans le contexte de l'époque.


Rayons : Littérature > Récit > Récit historique


  • Auteur(s)

    Georges Clémenceau

  • Éditeur

    L'Antilope

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Date de parution

    08/09/2022

  • Collection

    Antilopoche

  • EAN

    9782379510977

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    86 g

  • Support principal

    Poche

Georges Clémenceau

Homme politique et homme d'État français, Georges Clemenceau (1841-1929) fut aussi journaliste et homme de lettres. Dreyfusard de la première heure, il publie le "J'accuse" d'Émile Zola dans L'Aurore. Son œuvre littéraire est prolifique. Il est élu à l'Académie française en 1918.

empty