Ce que la république doit aux francs-maçons
 / 

Ce que la république doit aux francs-maçons

,

À propos

Lorsque l'on évoque la franc-maçonnerie, c'est le plus souvent la main noire du complot qui vient à l'esprit de certains. Mais si la plupart des francs-maçons cherchent tout simplement à mieux se connaître ou se construire, d'autres - célèbres, méconnus ou tout simplement tombés dans les oubliettes de l'histoire - ont posé des actes fondateurs qui façonnent aujourd'hui encore la République. Cet ouvrage inventorie les réformes qui portent la marque de la franc-maçonnerie, parmi lesquelles la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, l'instruction laïque publique et obligatoire, le Code du travail, le divorce, ou encore, plus récemment, de grandes évolutions bioéthiques et sociales.

Rayons : Religion & Esotérisme > Esotérisme > Sociétés secrètes > Franc-maçonnerie

  • EAN

    9782412054666

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    296 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    405 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Laurent Kupfermann

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Laurent Kupferman est essayiste. Il est notamment l'auteur de 3 minutes pour comprendre les 50 principes de la franc-maçonnerie (Courrier du Livre) et co-auteur avec Jean-Louis Debré de 3 minutes pour comprendre les 50 principes de la République française (Courrier du Livre). Il a également co-écrit, avec Jacques Ravenne, Les Aventuriers de la République (Fayard).

Emmanuel Pierrat


Né en 1968, Emmanuel Pierrat est un avocat spécialisé dans le droit et la culture, conservateur au musée du Barreau de Paris, auteur et éditeur, est spécialiste de la littérature érotique. Avec Les Lorettes, Paris capitale mondiale des plaisirs au XIXe siècle, il invite le lecteur à un réjouissant parcours parmi les plus grands textes de la littérature et ceux de petits maîtres qui, tous, ont fait de la formidable variété des mondes de l'amour vénal au XIXe siècle la source de leurs romans, satires sociales, pamphlets ou chroniques libertines.


empty