Chansons pour accordéon Chansons pour accordéon
Chansons pour accordéon
Chansons pour accordéon
 / 

Chansons pour accordéon

À propos

" les chansons perdues sont probablement les plus belles et le vieux monde les a semées le long de sa route, sur ses routes piétinées par ses représentants de vanité nationale, les lourds et jeunes soldats du vieux monde.
La chanson est le meilleur moyen d'exprimer cette sentimentalité quotidienne de l'âge des souvenirs de la rue et de leurs conséquences. le fil conducteur de cette série de romances, qui ne sont pas tant des souvenirs personnels que des souvenirs collectifs de ma génération, relie une suite de villes dont j'ai souvent parlé mais qui, pour moi, ne sont plus que des villes fantômes. revenir sur mes pas en passant par rouen, le havre, naples, londres, mayence, serait un voyage parmi des ruines : il ne reste plus rien des décors oú j'ai vécu durant que j'étais jeune.
".

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782710325307

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    190 Pages

  • Longueur

    17.4 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    122 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Mac Orlan

Né en 1882, après une enfance passée entre Orléans et Rouen, Mac Orlan entre à l'école Normale d'instituteurs de Rouen qu'il abandonne un an plus tard et part s'installer à Montmartre. Il y vit quelques années de bohême, rédigeant des poèmes et chansons et s'essayant à la peinture. En 1912, il publie son premier roman, La Maison du retour écoeurant. Ses premiers succès datent des années 1920 : Marguerite de la Nuit (1924), Quai des Brumes (1927). En 1950, il est élu membre de l'Académie Goncourt. Il meurt à Saint-Cyr-sur-Morin en 1970.

empty