Les techniciens du sacré

À propos

Chants maoris ou altaïques, cérémonies indiennes, épopées et louanges d'Afrique, hymnes d'Égypte ou du Pérou, cosmogonies d'Asie centrale, du pays Dogon, d'Australie, légendes d'Irlande et de Chine, inscriptions sumériennes, rites de possession, définitions aztèques, " poèmes en prose " esquimaux... Les Techniciens du sacré présentent tout d'abord un corpus exemplaire de textes " traditionnels ", de toutes provenances géographiques et temporelles. Mais loin de s'en tenir à une approche strictement documentaire, Jerome Rothenberg a composé son ouvrage comme une anthologie active inscrite dans le présent, développant au fil de nombreux commentaires un singulier parallèle entre ces textes immémoriaux et la poésie du XXe siècle. Selon lui, les diverses révolutions modernes ont en effet replacé les créateurs (et singulièrement les poètes) dans une posture qui n'est pas sans équivalent - au moins a titre analogique - avec celle des chanteurs, chamans ou devins des sociétés dites sans écriture ", en leur confiant le soin d'arpenter les domaines que recouvre la part obscure du langage : le rêve, les visions, la parole des morts... Composé au beau milieu de la grande tornade utopique et rebelle des années 1960, ce livre a eu outre-Atlantique une influence notable sur la poésie de son temps. La version qu'en propose Yves di Manno rouvre aujourd'hui ce débat- dans le contexte français.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Ethnologie

  • EAN

    9782714309679

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    679 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    3.7 cm

  • Poids

    816 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty