Les exilés de la mémoire Les exilés de la mémoire
Les exilés de la mémoire Les exilés de la mémoire
 / 

Les exilés de la mémoire (IMPRESSION A LA DEMANDE)

Traduction JEAN-MARIE SAINT-LU  - Langue d'origine : ESPAGNOL

À propos

De 1937 à nos jours, d'Europe en Amérique centrale, le récit d'une vie happée par l'engrenage de l'Histoire. Avec un sens éblouissant de la construction, Jordi Soler mêle réalité et fiction pour mettre en lumière des épisodes historiques méconnus et questionner les mécanismes de la mémoire collective.
Petit-fils d'un républicain espagnol, Jordi Soler plonge dans les souvenirs de son grand-père Arcadi, utopiste acharné et héros malgré lui : l'engagement dans les troupes républicaines, les désillusions de la défaite, la répression franquiste, qui le force à fuir en abandonnant les siens, l'espoir de passer en France, l'effroyable internement dans un camp de concentration sur la plage d'Argelès-sur-Mer, le choix déchirant de l'exil au Mexique et la fondation de La Portuguesa, une plantation de café au beau milieu d'une forêt tropicale hostile, petit bout de Catalogne rêvée, lieu de tous les possibles...

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782714441966

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    261 Pages

  • Longueur

    22.6 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    376 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jordi Soler

Jordi Soler est né en 1963 près de Veracruz, au Mexique, dans une communauté d'exilés catalans fondée par son grand-père à l'issue de la guerre civile espagnole. Il a vécu à Mexico puis en Irlande avant de s'installer à Barcelone en 2005 avec sa femme, franco-mexicaine, et leurs deux enfants. Il est reconnu par la critique espagnole comme l'une des figures littéraires les plus importantes de sa génération. Quatre de ses livres ont été traduits en français : Les Exilés de la mémoire, La Dernière Heure du dernier jour, La Fête de l'ours et dernièrement Dis-leur qu'ils ne sont que cadavres (Belfond, 2013).

empty