Histoire de l'alimentation

,

À propos

À l'heure de la désertification de vastes zones agricoles de la planète, de la remise en cause des élevages intensifs et de la transition biologique de l'agriculture, mais aussi à l'heure où le « repas gastronomique des Français » est classé patrimoine mondial et où les arts de la table ont envahi écrans et librairies, faut-il manger pour vivre ou vivre pour manger ? Dans cette histoire de l'alimentation, qu'ils ont pris le parti de ne pas traiter comme un continuum linéaire, Gilles Fumey et Jean-Pierre Williot montrent à quel point les systèmes de production - issus de symboliques et de techniques en constante évolution - sont en passe de connaître une véritable révolution. Matières premières, industrie agroalimentaire, mais aussi consommation à domicile et hors du foyer, enjeux politiques du repas : ils brossent un panorama mondial et thématique, sur fond de crise écologique et de famines récurrentes. L'abondance, de fait, est encore très loin d'être la chose du monde la mieux partagée...



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités

  • EAN

    9782715406834

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    100 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Jean-Pierre Williot

Jean-Pierre Williot est professeur d'histoire et civilisations à l'université François-Rabelais de Tours.

Gilles Fumey

Géographe de formation, Gilles Fumey est enseignant-chercheur en géographie culturelle de l'alimentation à l'université de Paris IV-Sorbonne et au CNRS. Animateur du Café géographique de Paris, qui se réunit au café de Flore, il est membre du comité de rédaction de la revue La GéoGraphie. Il a publié de nombreux ouvrages dont Géopolitique de l'alimentation (Éd. Sciences humaines), et Est-ce ainsi que les hommes vivent (Le Chêne), sur le monde paysan.

empty