Femmes à l'aube du Japon moderne

À propos

Jusqu'à l'ère Meiji, soit à la fin du XIXe siècle, les Japonaises n'étaient que des instruments de procréation. Il leur fallut attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour commencer à obtenir enfin quelques droits. « Il est extrêmement désolant de ne jamais pouvoir montrer nos talents et de mourir en ayant retenu toutes les possibilités qui se trouvaient en nous », déplorait l'éditorialiste et militante Raichô, en 1911. Douées, déterminées, voire révoltées, il y eut plus d'une femme qui contribua par son oeuvre ou son action à imposer son existence. Médecin, peintre, actrice, geisha, poète : des pionnières. C'était l'époque où le Japon copiait l'Europe pour se moderniser. Sur fond de guerres, hara-kiris et amours passionnées, l'histoire de l'ère Meiji est celle de l'avènement de la modernité. Hidéko Fukumoto révèle un univers riche de contradictions, violent et raffiné, pudique et cru - un Japon à découvrir à la lumière du destin de ces femmes exceptionnelles.


Rayons : Littérature > Littérature


  • Auteur(s)

    Hideko Fukumoto

  • Éditeur

    DES FEMMES

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    21/03/1997

  • EAN

    9782721004673

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    265 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.4 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    320 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Hideko Fukumoto

  • Pays : Japon
  • Langue : Japonais

Hidéko Fukumoto est née à Yokohama (Japon). Licenciée des sciences économiques à l'université Kéio (Tokyo), elle est interprète et traductrice français-japonais. Elle a notamment traduit en japonais l'œuvre de Régine Pernoud.

empty