Le sexe de la mondialisation ; genre, classe, race et nouvelle division du travail

, , , ,

À propos

Le genre est un organisateur central de la mondialisation néolibérale actuelle. Qu'il s'agisse de comprendre la division internationale du travail, les mobilités et les migrations, les guerres ou encore la transnationalisation des mouvements sociaux, le genre est, avec les rapports de classe et de race, une clé d'analyse indispensable. En effet, les femmes constituent l'une des principales sources de profit pour le capitalisme global et, simultanément, l'un des groupes sociaux les plus actifs dans la conception et la mise en oeuvre d'alternatives à cette mondialisation. En réunissant des spécialistes Internationaux sur des thématiques rarement abordées, comme le rôle des femmes du Sud et leurs mouvements, la militarisation ouverte et les guerres " de basse intensité ", ou encore le travail non rémunéré des femmes, cet ouvrage renouvelle fondamentalement la critique des conséquences économiques, sociales, politiques, culturelles et idéologiques de la mondialisation.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Enseignement universitaire

  • EAN

    9782724611458

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    280 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.8 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    338 g

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty