Secrets de troisième mi-temps (PREFACE DE PHILIPPE SAINT-ANDRE)

À propos

La troisième mi-temps est un moment culte du monde du rugby. Tradition d'après-match, elle réunit les adversaires d'un jour pour un moment festif durant lequel tout peut se passer. Source des fantasmes les plus fous, elle a généré des histoires toutes plus rocambolesques les unes que les autres.
Comment Pierre Albaladejo, furieux de la faillite de la touche française à Colombes devant l'Ecosse, a l'idée de proposer au général de Gaulle de jouer seconde-ligne. « C'est le gars qu'il nous faut ! » Et de se rendre, en pleine nuit, à l'Elysée où il a ses entrées ; quand une journaliste de L'Equipe se déguise en homme pour infiltrer un banquet du Tournoi ; comment Amédée Domenech vire son talonneur d'une suite parce qu'il « reçoit » une Dame, celle « que Dieu créa », Brigitte Bardot, elle-même, après avoir joué les jolis coeurs pendant trois semaines avec Kim Nowak ; quand un soir de Coupe d'Europe 1997, les Français terminent aux urgences et leurs adversaires gallois en prison ; comment Paul Mauriac, talonneur du PUC et avocat fédéral, retrouve un de ses anciens adversaires, maquillé et en talons aiguilles, au Bois de Boulogne, dans l'exercice de ses nouvelles fonctions...
Autant de récits truculents, littéraires, pleins d'humour et de tendresse, qui rappellent le meilleur d'Antoine Blondin ou de Marcel Aymé.
Préface de Philippe Saint-André, l'actuel sélectionneur du XV de France.


Rayons : Vie pratique & Loisirs > Sports > Sports collectifs


  • Auteur(s)

    Alain Gex

  • Éditeur

    La Martiniere

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    23/01/2014

  • EAN

    9782732463889

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.9 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    354 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Gex

Journaliste et écrivain, Alain Gex a dirigé pendant de nombreuses années le service rugby de l'Agence France-Presse (AFP).

empty