À propos

Après Silencio, Thomas Jorion nous propose un nouveau voyage à travers la déréliction et l'esthétique de la ruine. Toujours attiré par les lieux de mémoire abandonnés, le photographe a souhaité ouvrir son travail sur d'autres thématiques, comme l'architecture, l'histoire, la politique. Dressant une carte , il est parti sur les traces de l'Empire colonial français. Les images rapportées laisse parfois entrevoir, malgré la variété et l'éloignement géographique des sujets, une similitude architecturale, un même point de chute à la française. Aucune nostalgie n'habite cette série, qui brasse tous les types de bâtis (maisons privées, usines, administrations, gares, hôtels, ponts, moulins...). L'homme a bien souvent réinvesti ces lieux, leur accordant de nouvelles fonctions. Qu'il s'agisse de la Guyane, de la Chine, de Madagascar, du Sénégal, du Maroc, du Cambodge, de l'Inde, d'Haïti, de l'Algérie... la grandeur décadente et la modestie sublimée subissent le même terrassement du temps et de la nature.


Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Thomas Jorion

  • Éditeur

    La Martiniere

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    03/10/2016

  • EAN

    9782732468907

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    26.6 cm

  • Largeur

    32.7 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    1 964 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Thomas Jorion

Thomas Jorion est un jeune photographe français né en 1976, installé à Paris. Son travail est dédié aux paysages urbains en ruine et grands bâtiments désaffectés, qu'il capture avec une chambre photographique 4x5". Il ne travaille qu'en lumière naturelle, et sans mise en scène ni retouches.

Découvrez une sélection de pages intérieures 1
empty