"prolétaires de tous les pays, qui lave vos chaussettes ?" le genre de l'engagment dans les années 1968 (IMPRESSION A LA DEMANDE)

(Direction), (Direction), (Direction)

À propos

Les années 1968 constituent, on le sait, une époque de contestation mondialisée. Mais les rôles de genre, les stéréotypes sexués, les clichés virilistes sont-ils eux aussi contestés ? Pour le savoir, ce livre se concentre sur la question de l'engagement, acception plus large que le seul militantisme et plus circonscrite que le vaste champ du politique. Son ambition est de saisir l'influence du genre dans les multiples formes de positionnement et de conflictualité politique, dans les organisations syndicales comme les groupes et partis politiques, les mouvements associatifs et les collectifs militants, dans une période marquée par de nouvelles dynamiques féministes. Les scènes retenues, européennes certes, mais aussi africaines, latino-américaines et états-uniennes, se placent volontairement dans une perspective internationale et transnationale, parce que ces expériences politiques circulent, s'échangent, se modifient en se transmettant. Qu'il s'agisse de grèves ouvrières, de groupes d'auto-conscience, de créations artistiques, de mouvements d'émancipation et d'auto-détermination, on y voit les actrices et acteurs mobiliser des ressources qui leur permettent de transformer les rapports sociaux, de résister à l'ordre établi et in fine de rompre la spirale de la domination.
Cet ouvrage est dirigé par les historiennes Ludivine Bantigny (université de Rouen}, Fanny Bugnon (université Rennes 2) et Fanny Gallot (université de Paris-Est-Créteil). Il recueille les contributions de Claire Blandin, Andrea Cavazzini, Maritza Felices-Luna, Anna Frisone, Vincent Gay, Dominique Grisard, Manus McGrogan, Ève Meuret-Campfort, Myriam Paris, Bibia Pavard, Vincent Porhel, Massimo Prearo, Ophélie Rillon, Caroline Rolland-Diamond, Cristina Scheibe-Wolff, Frédéric Thomas, Lorraine Wiss et Michelle Zancarini-Fournel.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Guerre froide (1945-1989)


  • Auteur(s)

    Ludivine Bantigny, Fanny Bugnon, Fanny Gallot

  • Éditeur

    PU de Rennes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    06/04/2017

  • Collection

    Archives Du Feminisme

  • EAN

    9782753552319

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    260 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    400 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Ludivine Bantigny

  • Naissance : 1-1-1975
  • Age : 49 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Historienne, enseignante-chercheuse, Ludivine Bantigny est l'autrice de nombreux livres d'histoire des mouvements sociaux et des révolutions ainsi que d'essais sur la situation sociale et politique.
Ses derniers ouvrages parus sont 1968. De grands soirs en petits matins (Le Seuil, 2018 réed. 2020), La Commune au présent. Une correspondance par-delà le temps (La Découverte, 2021), Face à la menace fasciste. Sortir de l'autoritarisme (Textuel, avec Ugo Palheta, 2021) et L'Ensauvagement du capital (Le Seuil, 2022).

Fanny Gallot

  • Naissance : 1-1-1981
  • Age : 43 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Fanny Gallot est historienne, spécialiste des mouvements sociaux, du syndicalisme et des féminismes, membre du Centre de recherche en histoire européenne comparée (CRHEC). Elle a notamment publié En découdre. Comment les ouvrières ont révolutionné le travail et la société (La Découverte, 2015).

empty