À propos

Venu tard à la poésie, à l'âge de 40 ans, Pierre Albert-Birot (1876-1967) fut un infatigable expérimentateur. Peintre, éditeur, imprimeur, poète, homme de théâtre, scénariste, il s'est construit au contact de l'Esprit nouveau, du cubisme, du futurisme. Fondateur de la revue SIC (1916-1919), il y a accueilli les oeuvres d'Apollinaire, Soupault, Reverdy, Picasso, Zadkine, entre autres.

Il a innové dans des domaines aussi variés que la poésie visuelle (poèmes-affiches, poèmes-pancartes), la poésie sonore (poèmes à crier et à danser), le théâtre (pièces pour marionnettes, théâtre circulaire) ou le cinéma.

Un demi-siècle après sa disparition, le présent volume analyse l'oeuvre pionnière de celui qu'Apollinaire qualifiait de "pyrogène", et lui redonne toute sa place dans l'histoire de la poésie du XXe siècle.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Lettres et langues > Lettres > Histoire de la littérature


  • Auteur(s)

    Carole Aurouet, Marianne Simon-Oikawa

  • Éditeur

    PU de Rennes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    14/03/2019

  • Collection

    Interferences

  • EAN

    9782753576889

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    248 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    364 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Carole Aurouet

Carole Aurouet est maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l'université Paris-Est Marne-la-Vallée. Elle est l'auteur, entre autres, de Prévert, l'humour de l'art (Naïve, 2007), Petit Jacques deviendra Prévert (Rue du monde, 2011), L'Amitié selon Prévert (Textuel, 2012), Le Cinéma dessiné de Jacques Prévert (Textuel, 2012), Les Enfants du paradis. Le Scénario original de Jacques Prévert (Gallimard, 2012), Émile Savitry. Un récit photographique de La Fleur de l'âge (Gallimard, 2013), Le Cinéma des poètes. De la critique au ciné-texte (Le Bord de l'eau, 2014).

Marianne Simon-Oikawa

  • Naissance : 1-1-1969
  • Age : 55 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Marianne Simon-Oikawa est maître de conférences HDR à l'université de Tokyo. Ses travaux, à l'intersection entre littérature française, littérature comparée et études japonaises, portent sur les relations entre le texte et l'image en France et au Japon. Elle a consacré une dizaine d'articles aux poèmes à voir de Pierre Albert-Birot.

empty