À propos

« Belle Époque », « Trente glorieuses », « Années de plomb » : les noms de période ont servi aux historiens de « divisions imaginaires du temps ». Peut-on parler des « Dix décisives » pour la décennie 1869-1879, soulignant ainsi la continuité de l'influence libérale ?

Cent cinquante ans après l'effondrement du Second Empire, de l'écrasement de la Commune de Paris et de la lente et incertaine conquête de la République, la décennie 1869-1879 mérite d'être revisitée. Le temps est venu d'offrir une synthèse renouvelée, prolongée d'une réflexion mémorielle sur les ressorts de l'établissement de « la plus longue des Républiques ».

Quel est le moment décisif ? Sans doute celui durant lequel les choses se décident, où les acteurs sortent du provisoire, saisissent l'opportunité de l'instant de la décision. Les « Dix décisives » s'inscrivent en amont de l'installation durable de la Troisième République, enfin solidement aux mains des républicains : l'alliance politique et intellectuelle entre républicains modérés et libéraux orléanistes, préparée par une maturation et des échanges intellectuels, a servi de clé de voûte à la fondation durable de la République parlementaire en France.



Sommaire

Avant-propos de Martine de Boisdeffre ;
Parcours de grands acteurs : une génération politique des Dix décisives ?
Réseaux, courants et recompositions des familles politiques ;
Paris et la province : lieux et échelles de nouvelles pratiques ;
Quelle empreinte de la décennie sur le modèle républicain ?
Modèles comparés et regards croisés ;

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782753583863

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    450 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.3 cm

  • Épaisseur

    3.3 cm

  • Poids

    718 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Allorant

Pierre Allorant, docteur en droit, agrégé d'histoire, est Maître de conférences en Histoire du droit, habilité à diriger des recherches, responsable de la licence droit-histoire et du master Conseil Politique et Communication
à l'Université d'Orléans.

Jean Garrigues

Jean Garrigues est professeur d'histoire contemporaine à l'Université d'Orléans et président du Comité d'Histoire Parlementaire et Politique. Il a notamment publié " Le Général Boulanger " (Perrin, rééd. 1999), " La France au XIXe siècle " (Armand Colin, coll. Campus, 2001), " Les Patrons et la politique " (Perrin, 2002), " Les Scandales de la République " (Robert Laffont, 2004) et, dans la même collection, " Les Grands Discours parlementaires de la Troisième République " (en deux volumes).

empty