Le crayon du bon Dieu n'a pas de gomme Le crayon du bon Dieu n'a pas de gomme
Le crayon du bon Dieu n'a pas de gomme Le crayon du bon Dieu n'a pas de gomme
 / 

Le crayon du bon Dieu n'a pas de gomme

À propos

Observer le monde dans le rétroviseur d'une antique peugeot 304, voilà une bien étrange occupation pour un enfant à l'âge où l'on préfère généralement courir après une boule de chiffon en guise de ballon rond.
Tout le malheur du monde s'abat sur lui lorsque sa grand-mère lui apprend qu'ils doivent quitter " le bord des quais " pour un nouveau quartier de port-aux-crasses. car, pour le petit garçon, orphelin de père et de mère, il s'agit de se séparer de sa véritable famille : faustin, le cireur de chaussures, et le groupe de quidams dépenaillés qui évoluent autour de la véranda de sa grand-mère, dans une lutte quotidienne avec la vie.
Ce qu'il ignore à ce moment-là, c'est qu'il s'exile à jamais de sa prime enfance, cet autre pays de " lui-même ". l'homme qui revient sur ses pas, après plus d'un quart de siècle à l'étranger, tente malgré tout de réhabiter ce pays à travers le destin réinventé de faustin avec pour seuls outils sa mémoire et son imagination.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782753800052

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    270 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Louis-Philippe Dalembert

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Louis-Philippe Dalembert est né à Port-au-Prince et vit à Paris. Il a publié depuis 1993 chez divers éditeurs, en France et en Haïti, des nouvelles (au Serpent à plumes dès 1993 : Le Songe d'une photo d'enfance), de la poésie, des essais (chez Philippe Rey/Culturesfrance en 2010, avec Lyonel Trouillot : Haïti, une traversée littéraire) et des romans (les derniers en date, au Mercure de France : Noires blessures en 2011 et Ballade d'un amour inachevé en 2013). Professeur invité dans diverses universités américaines, il a été pensionnaire de la Villa Médicis (1994-1995), écrivain en résidence à Jérusalem et à Berlin, et a été lauréat de nombreux prix dont le prix RFO en 1999, le prix Casa de las Américas en 2008 et le prix Thyde Monnier de la SGDL en 2013.

empty