Lucille T.1
 / 

Lucille T.1 (PRIX RENE GOSCINNY 2007)

Résumé

En choisissant de construire sa narration sur 500 pages, Ludovic Debeurme cherche à nous immerger totalement dans l'intimité de ses personnages comme jamais encore un récit de bande dessinée ne l'avait fait auparavant. Page après page, l'auteur nous invite à suivre au quotidien Lucille et Arthur, deux adolescents pour qui la vie n'est ni facile, ni douce. C'est avec justesse, émotion et pudeur qu'il va faire de nous des témoins, jamais des voyeurs, de ces deux vies chahutées. À travers ce récit âpre, rigoureux et sans concession, Ludovic Debeurme ne joue pas le jeu du pathos ou du désespoir, au contraire il sait avec grand talent mettre en lumière la subtilité des sentiments de ses personnages, faire surgir l'énergie, la tendresse et l'amour qui pourront permettre à ces deux êtres en perdition de renaître. En laissant au lecteur le temps d'appréhender ces personnages, en s'attachant à toutes les complexités de leur deux personnalités, Ludovic Debeurme réussit à nous amener à un troublant sentiment de proximité avec ceux-ci. Le livre refermé, Lucille et Arthur ne seront plus de simples personnages de papier mais bien des êtres qu'il vous semblera connaître.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782754800518

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    544 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    18 cm

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

Ludovic Debeurme

Ludovic Debeurme voit le jour à Paris en 1971. Son père artiste-peintre l'initie très tôt au dessin et à la peinture, activités qui accompagnent une enfance partagée entre la fréquentation d'insectes imaginaires et la mutilation de Playmobil. Il entame ensuite une adolescence marquée par la frustration et les déboires alimentaires, ce qui l'amène logiquement à entamer des études d'arts plastiques à la Sorbonne. Il s'y confronte à l'Art contemporain et aux jeunes filles, accumulant un certain nombre d'expériences navrantes dans les-quelles il y puisera plus tard la matière d'histoires délicieuses regroupées chez Cornélius en 2003 sous le titre Ludologie. ÿIl entre dans l'âge adulte armé de ses pinceaux et de son imagination et trouve une autonomie financière grâce à l'illustration. Son originalité et sa parfaite maîtrise technique le font vite remarquer et il entame une brillante carrière dans la presse et l'édition jeunesse. La gloire est proche. Mais son inspiration se trouve vite à l'étroit dans ces commandes et, la peinture n'étanchant pas sa soif de raconter, il finit par se tourner vers la bande dessinée. ÿIl participe d'abord au projet Comix 2000 de L'Association, avant de trouver chez Cornélius une oreille attentive. La relation aboutit en 2002 à la publication de Céfalus, livre fondateur qui le voit régler ses influences et trouver son propre vocabulaire. L'ouvrage sera remarqué, comme son successeur Ludologie, par le jury du Festival d'Angoulême. Il publie l'année suivante Mes ailes d'homme aux éditions de L'An 2, puis, en 2006, Lucille chez Futuropolis, livre récompensé par le Prix René Goscinny et par un Fauve lors du Festival d'Angoulême 2007. ÿParallèlement à ses nombreux projets de livres ou d'expositions, Ludovic Debeurme trouve encore le temps de mener une carrière de guitariste, se produisant régulièrement au sein de différentes formations de “jazz-manouche” dans des cafés où, coiffé d'un chapeau trop petit pour son crâne parfaitement lisse et rond, il met l'ambiance jusqu'aux premières heures du jour.

empty