Kililana song t.1 et t.2
 / 

Kililana song t.1 et t.2 (2 VOLUMES)

À propos

Recherché par son frère Hassan et par Jahid, qui pense qu'il est parti seul à la dérive sur son bateau, le petit Naïm est aux mains d'Ali, le vieux « fou ». Ce dernier lui raconte qu'il est le dernier descendant des gardiens de l'arbre. Depuis des siècles, ses ancêtres veillent sur le corps géant de Liongo Fumo, le dernier héros de son peuple, qui est enterré sous cet arbre sacré. Et maintenant il faut déplacer la dépouille de Liongo Fumo, car des blancs veulent construire un golf et une résidence touristique de luxe à l'emplacement même de l'arbre sacré. Pendant ce temps, Jean-Philippe, de plus en plus sous l'emprise de la drogue, voit ses relations avec Suzy se dégrader. Quant à Günter, prisonnier d'un groupe d'islamistes, il est sommé de retrouver la cargaison qu'il a jetée par-dessus bord.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes

  • EAN

    9782754810050

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    29 cm

  • Largeur

    22 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Benjamin Flao

Benjamin Flao est un des dessinateurs les plus talentueux de sa génération. Lauréat 2003 du prix Lonely Planet à la Biennale du carnet de voyage de Clermont-Ferrand pour Carnets de Sibérie - Mammuthus expeditions, il a cosigné depuis Sillages d'Afrique : 20000 milles d'aventure maritime et littéraire (Nouveaux Loisirs Gallimard).Benjamin Flao est né à Nantes en 1975. Il est très tôt influencé par la BD (Franquin, Moebius, Pratt) et quitte le cursus scolaire traditionnel à 14 ans pour s'inscrire à l'école d'arts graphiques de Saint-Luc-deTournai, en Belgique. Après y avoir effectué deux années d'études, il rejoint l'école de graphisme publicitaire de Nantes. En 1994, il intègre l'école Emile Colh, à Lyon, pour y apprendre enfin la BD, le dessin animé et l'illustration. Il y rencontre Yannick Chambon. Ils deviendront Hekel & Jekel et réaliseront toutes sortes de travaux : graffs, illustrations, peintures murales, caricatures de rue, et monteront le fanzine Braktabank.Après une traversée de l'Atlantique, il réalise des carnets qui feront l'objet de sa première exposition. En 1998, il rapporte d'un voyage en moto à travers le Burkina Faso des dizaines de dessins qui seront également exposés. En 2000 et 2001, Bernard Buigues lui propose de rejoindre son équipe à Khatanga en Sibérie pour y réaliser des carnets autour de l'expédition Mammuthus. Il a effectué plusieurs voyages en Afrique durant les deux dernières années.

empty