Le condottière Le condottière
Le condottière Le condottière
 / 

Le condottière

À propos

Prince des faussaires, Gaspard Winckler se voue depuis des mois à réaliser un faux Condottière, le célèbre tableau peint par Antonello de Messine en 1475, quand il assassine son commanditaire, Anatole Madera. Roman de jeunesse retrouvé « dans une vieille malle », Le Condottière donne du sens à l'interrogation qui parcourt toute l'oeuvre de Perec : comment, en se débattant avec le faux, parvenir à la conquête du vrai ?

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782757836262

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    114 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Georges Perec

Georges Perec (1936-1982), écrivain et verbicruciste français, virtuose de la langue de Molière, fut depuis 1967 l'un des membres majeurs de l'Oulipo. Son premier roman "Les Choses" obtient le prix Renaudot en 1965 et le prix Médicis couronne en 1978 "La Vie mode d'emploi". Pour cet auteur plus que pour tout autre, la créativité naît de la contrainte. Dans "La Disparition" (1969), sidérant lipogramme de 300 pages, le « e » disparu fait écho à la disparition d'« eux », les membres de sa famille exterminés dans l'Holocauste. En 2017, c'est la consécration : son oeuvre entre dans La Pléiade.
/>

empty