La sculpture du vivant ; le suicide cellulaire ou la mort créatrice
 / 

La sculpture du vivant ; le suicide cellulaire ou la mort créatrice

À propos

L'opposition entre la vie et la mort est pour nous si " naturelle ", et pour les biologistes si évidente, qu'il aura fallu des siècles pour la remettre en question. L'idée que la mort de nos cellules puisse être programmée par l'organisme lui-même, et non résulter d'agressions externes, ne s'est imposée que très récemment... Mais elle a tout changé dans nos conceptions de l'apparition de la vie, du développement, des maladies et du vieillissement. Comprendre qu'un embryon est autant dû à une prolifération qu'à une destruction massive de cellules, ou qu'un cancer puisse être causé par l'arrêt des processus de suicide cellulaire, c'est voir le vivant sous un jour nouveau. Tel est le but de ce livre rare où le biologiste et l'écrivain, devenus indiscernables, ouvrent à la réflexion philosophique des espaces insoupçonnés.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences & Techniques > Généralités sur la science

  • EAN

    9782757841808

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    480 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    290 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Jean-Claude Ameisen

Jean Claude Ameisen est médecin et chercheur, il est professeur d'immunologie à l'université Paris VII et au centre hospitalier universitaire Bichat. Il dirige une équipe de recherche à l'INSERM. Ses travaux font de lui l'un des meilleurs spécialistes de la "mort cellulaire programmée". Il a publié, aux Éditions de La Martinière, Quand l'art rencontre la science.Yvan Brohard est historien et commissaire d'exposition ; il est l'auteur d'une quarantaine de livres et catalogues d'art ou d'ethnologie. Il a effectué de multiples missions en Afrique et surtout en Asie et monté à ce jour plus de trente expositions. Parmi les plus importantes : Bijoux du monde, reflets d'éternité (1996), 2000 ans d'art chinois (2000), Sur les chemins d'Ispahan, savoir et médecine entre Orient et Occident (2006). Il a publié, aux Éditions de La Martinière, Quand l'art rencontre la science.Personnalité scientifique de premier plan et expert reconnu dans le monde entier, Axel Kahn, généticien, a été directeur de recherche à l'INSERM, directeur de l'institut Cochin et membre du Comité consultatif national d'éthique (1992-2005). Depuis le 20 décembre 2007, il dirige l'université Paris-Descartes. Axel Kahn a mené une réflexion sur les rapports entre l'éthique et la génétique, et sur les problèmes du clonage. Il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages sur le sujet, dont L'Homme, ce roseau pensant ; essai sur les racines de la nature humaine (Éditions Nil, 2007) et L'Homme, le Bien, le Mal. Une morale sans transcendance, avec Christian Godin (Stock, février 2008).Patrick Berche est médecin bactériologiste. Il est le doyen de la faculté de médecine Paris-Descartes (Directeur de l'Unité de formation et de recherche de médecine de l'université Paris-Descartes). Il a été le doyen de la faculté de médecine de Necker-Enfants Malades avant sa fusion au sein de Paris-Descartes. Il est le chef du service de bactériologie-virologie-parasitologie et hygiène de l'hôpital Necker-Enfants malades.

empty