"Omar m'a tuer" : l'affaire Raddad, 1994 ; "il pleure, il pleure !" : l'affaire Troppmann, 1869

À propos

En 1991, Ghislaine Marchal est retrouvée morte dans sa villa, sur les hauteurs de Mougins. Une inscription en lettres de sang désigne le coupable : « Omar m'a tuer ». Le cas semble trop simple, les incohérences sont nombreuses : l'affaire Raddad va connaître un immense écho.

En 1869, une femme et cinq enfants sont découverts par un paysan. Deux autres membres de la famille ont eux aussi été assassinés. Le meurtrier semble sans affect, l'affaire Troppmann soulève émoi et indignation et lancera les débuts de la presse à sensation.

Les Grands Procès qui ont marqué l'Histoire, racontés par Emmanuel Pierrat.


Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités > Histoire du droit

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société


  • Auteur(s)

    Emmanuel Pierrat

  • Éditeur

    Points

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    01/02/2018

  • Collection

    Points Documents

  • EAN

    9782757871980

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    46 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Emmanuel Pierrat


Né en 1968, Emmanuel Pierrat est un avocat spécialisé dans le droit et la culture, conservateur au musée du Barreau de Paris, auteur et éditeur, est spécialiste de la littérature érotique. Avec Les Lorettes, Paris capitale mondiale des plaisirs au XIXe siècle, il invite le lecteur à un réjouissant parcours parmi les plus grands textes de la littérature et ceux de petits maîtres qui, tous, ont fait de la formidable variété des mondes de l'amour vénal au XIXe siècle la source de leurs romans, satires sociales, pamphlets ou chroniques libertines.

empty