Les tyrannies de l'intimité
Les tyrannies de l'intimité
 / 

Les tyrannies de l'intimité

À propos

Être « authentique » est aujourd'hui devenu un maître-mot, un élément de langage, qui renvoie non pas tant à son sens premier de « fidèle à ses origines », mais à celui, dérivé, de sans apprêt, sans fard, d'une transparence à soi-même et, par conséquent, exigée par les autres. Ce glissement sémantique est le symptôme d'un dévoiement qui brouille les frontières entre ce qui relève de la chose publique et de l'espace intime. La quête d'une transparence totale, intégrale, envahit, contamine et tyrannise notre espace public et démocratique.

Remontant au xviie siècle, Richard Sennett montre comment et pourquoi nous avons perdu de vue peu à peu ce qu'il appelle l'« homme public » : à refuser comme inauthentique l'épaisseur du tissu social, on se livre sans défense à la pire des oppressions.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782757884256

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    199 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Richard Sennett

Richard Sennett enseigne la sociologie à la London School of Economics et à l'Université de New York. Il est également romancier et musicien.
Déjà parus aux Editions Albin Michel : Le Travail sans qualités (2000), Respect. De la dignité de l'homme dans un monde d'inégalité (2003) et La Culture du nouveau capitalisme (2006).
Il a reçu de nombreux prix pour son oeuvre.

empty