Procès et mort de Staline ; amers t.2 Procès et mort de Staline ; amers t.2
Procès et mort de Staline ; amers t.2 Procès et mort de Staline ; amers t.2
 / 

Procès et mort de Staline ; amers t.2

À propos

Joseph Staline, le " Petit père des peuples ", fut une idole du XXe siècle. Le jour de sa mort fut un jour de deuil pour des millions d'hommes de par le monde. Mais nous savons aujourd'hui que le régime qu'il instaura fut le plus criminel de l'histoire. Seule la littérature pouvait décrire convenablement les tragédies et les illusions répandues par le communisme - des illusions souvent déjouées par les âmes simples, et qui pourtant ont fasciné l'élite des intellectuels. A la suite de Soljénitsyne, Zinoviev, Koestler et Tchossitch, Eugenio Corti s'est attelé lui aussi au déchiffrement de ce mystère. Pour cela, Corti a choisi la forme dramatique. L'unité d'espace, de lieu et de temps rend cet épisode de la fin d'un tyran, mais non du système qui l'a créé, plus saisissant encore. Procès et mort de Staline nous frappe par la concision de son écriture. Cette qualité, ajoutée à de nombreux éclaircissements doctrinaux, fait de cette pièce une véritable dissection de l'imposture communiste.

Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782825112076

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    145 g

  • Distributeur

    L'age D'homme

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Eugenio Corti

  • Naissance : 21-1-1921
  • Décès :4-2-2014 (Mort il y a 6 ans à l'âge de 93 ans)
  • Pays : Italie
  • Langue : Italien

"Eugenio Corti est un écrivain et essayiste italien, né le 21 janvier 1921 à Besana et mort le 4 février 2014 dans la même ville.ÿÿL'ensemble de son œuvre est déterminé par son expérience personnelle : en 1940, Eugenio Corti s'enrôle dans l'armée. Devenu lieutenant en 1941, il demande à être affecté sur le front russe. Établies devant le Don, les troupes italiennes doivent battre retraite en décembre de la même année : prises en étau par les forces soviétiques, elles sont décimées. Ces vingt-huit jours de retraite sont les plus dramatiques de la vie de Corti et contribuent à inspirer sa vocation d'écrivain. "

empty